Allocation universelle, revenu de vie, revenu citoyen : une condition pour la société du futur ( le futur c’est maintenant )

En france : 1200 euro par personne et par mois c’est possible , en fait c’est déjà le cas,  mais ce n’est pas répartis.

620 millard par ans de budget « pour le social » + Les frais administratifs annexe a 200 milliard d’euro

La question pour déterminer si vous êtes sain d’esprit ou fou : quand dans un monde il y a la nourriture et les productions, mais pas le travail et plus de revenu : laisse t’on toute la population mourir ou pas ?

Le monde du partage doit remplacer le partage du monde, ou alors vous préférez la MORT ?

L’Allocation universelle désigne le versement d’un revenu unique à tous les citoyens d’un pays, quels que soient leurs revenus, leur patrimoine, et leur statut professionnel : ce revenu permettrait à chaque individu de satisfaire ses besoins primaires (se nourrir, se loger, se vêtir, voire acquérir certains biens culturels de base), et laisserait l’individu libre de mener ensuite sa vie comme il l’entend.

Il est parfois aussi appelé « revenu social garanti », « revenu universel », « revenu d’existence », « dividende universel » ou revenu citoyen lorsqu’il est financé par la redistribution des revenus issus des ressources naturelles comme c’est le cas en Alaska depuis 1976.

Nos petits politichiens :

Des sites :

Owni vient de sortir un dossier complet sur le sujet avec une mitraille de plusieurs posts ciblés avec » Yoland Bresson : ’le revenu d’existence sera au centre du débat en 2012’ » ainsi que « revenu garanti, travail choisi« , « financement du revenu de vie : une bonne affaire pour les comptes publics ?« , ou encore » Revenu universel : ’la première vision positive du XXIème siècle’ »

Rom’s blog nous propose « Dividende Universel un enjeu majeur de société » dans un blog très épuré, que j’aime beaucoup, où les mises à jour sont peu fréquentes, mais d’excellente facture ! L’auteur prend le temps de bien mûrir ce qu’il y met…

Tête de quenelle a posté « Le match de 2012 : revenu maximal contre revenu universel » une analyse très poussée des fondamentaux philosophiques qui distinguent deux approches, l’une punitive, et l’autre incitative.

Singularité et infosphère nous offre « La protection sociale augmente en France » et met en avant le gain énorme en coût administratif et en réduction des pertes en lignes que constituerait la réforme des mécanismes sociaux pour réaliser un revenu de base.

Sebmusset nous a proposé son analyse sociale, économique et politique de « chroniqueur de guerre néolibérale », dans « Le revenu universel selon Corinne Morel-Darleux »

Alternative Libérale et l’Allocation Universelle de Liberté

Stanislas Jourdan frappe fort avec un beau post sur « Basta ! » qui nous propose l’analyse économique du Namibian Basic Income.

Les expériences proches du Dividende Universel dans le monde recensées sur Wikipedia.

« Comment la monnaie accroît les inégalités » est un post extrêmement percutant, car à l’instar de la Théorie Relative de la Monnaie, il propose avec des exemples ciblés, une perspective d’analyse relativiste très bien argumentée. Mais ce post se distingue des lamentations complotistes, car en analysant la structure intrinsèquement déséquilibrée du système monétaire en place, il montre directement la voie de sortie : il existe en effet des systèmes monétaires symétriques, donc d’autres structures possibles pour la monnaie, qui sont les structures ouvertes et modifiables, comme le sont les processus d’évolution des logiciels libres. Il est en effet possible d’instaurer un ou des systèmes monétaires à Dividende Universel.

Romain Rivière propose « Il faut rejeter la licence globale » et passer au Revenu de Base. Une analyse fine, qui démontre très clairement que comme il est impossible de rémunérer « au mérite » (impossible de définir à priori qui est artiste et qui ne l’est pas, qui contribue ou qui ne contribue pas, ni en quantité ni en qualité) ou au « nombre de copies » (impossible de savoir si un nombre donné de copies circulent, si elles correpondent à des usages effectifs, si d’éventuels outils de mesure de téléchargement ne sont pas biaisés, manipulés, hackés etc…), l’identification et le financement de la création ne sauraient être basés sur une licence globale, qui présuppose un arbitraire pour définir « les artistes » et les « non-artistes » au détriment des arts non définis ou non reconnus, ainsi que parmis les « artistes » identifiés les « plus téléchargés et les moins téléchargés ». Seul un Revenu de Base permet de financer la création non-définie, les prestations contractuelles (création à la demande, prestation physique) pouvant alors constituer le revenu complémentaire.

Owni vient de sortir un dossier complet sur le sujet avec une mitraille de plusieurs posts ciblés avec  » Yoland Bresson : ‘le revenu d’existence sera au centre du débat en 2012’  » ainsi que « revenu garanti, travail choisi« , « financement du revenu de vie : une bonne affaire pour les comptes publics ?« , ou encore  » Revenu universel : ‘la première vision positive du XXIème siècle’  »

Daniel D. Moseley « A Lockean Argument for Basic Income » Un post sur un article d’un universitaire US de l’université de Caroline du Nord, qui reprend l’argument historique de la clause Lockéenne.

Peter Frase nous propose en Anglais une très bonne argumentation descriptive et comparative « the basic income and the helicopter drop » qui démontre une fois de plus que la compréhension du sujet arrive à la surface partout, dans tous les pays.

Courrier International nous parle de l’expérience en Namibie « Le miracle du Revenu Minimum garanti » qui est sans doute l’expérience la plus documentée parmi toutes celles recensées à ce jour.

Rom’s blog nous propose « Dividende Universel un enjeu majeur de société » dans un blog très épuré, que j’aime beaucoup, où les mises à jour sont peu fréquentes, mais d’excellente facture ! L’auteur prend le temps de bien mûrir ce qu’il y met…

Tête de quenelle (@stanjourdan) a posté « Le match de 2012 : revenu maximal contre revenu universel » une analyse très poussée des fondamentaux philosophiques qui distinguent deux approches, l’une punitive, et l’autre incitative.

Tête de quenelle très en forme nous propose un autre post très bien fait « Réinventer le système monétaire par le Dividende Universel« .

Singularité et infosphère nous offre « La protection sociale augmente en France » et met en avant le gain énorme en coût administratif et en réduction des pertes en lignes que constituerait la réforme des mécanismes sociaux pour réaliser un revenu de base.

Sebmusset nous a proposé son analyse sociale, économique et politique de « chroniqueur de guerre néolibérale », dans « Le revenu universel selon Corinne Morel-Darleux »

Toujours dans cette même idée d’aller vers l’incitation plutôt que le punitif, Thierry Crouzet nous a offert l’analyse sociale du « Ils manifestent pour rien »

De quoi alimenter un arsenal intellectuel puissant et cohérent pour combattre l’ennemi qui est l’ignorance.

Salauds de Pauvres

 

Le travail est mort, si vous pensez que vous travaillez, c’est faux. Si vous pensez que l’on pense mieux et plus en haut de la pyramide : c’est faux

Si vous vivez l’idéologie du travail : vous êtes un zombie

Quoiqu’il arrive : c’est cette société là qui existera, l’abondance

Quoiqu’il arrive, quel que soit le nombre de mort, les gens meurent aujourd’hui et des hécatombes en milliard de mort sont possibles

Ne pas oublier que la démocratie économique est une précondition de la démocratie politique : et le citoyen doit etre reconnu et doit avoir du pouvoir politique. Il doit avoir des libertés : et commencer à être libre soi, et accepter que les autres le soi.

Un seul citoyen : le réseau et non plus la pyramide, en politique et en économie

L’équation du partage économique ( il n’y a rien de plus spirituel que l’économie : l’économie est au final un PARTAGE ) :

  • Doit tenir compte de la démographie ( qui sinon va exploser , encore )
  • Doit tenir compte des ressource en matière première et en espace vivable décent pour les être humains : c’est un modèle économique, économie basé sur les ressources, et la démographie
  • L’énergie ne sera pas un problème : elle est abondante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s