Introduction

Avant de parler de futur, il faut faire l’analyse du présent.

Il n’y a pas de crise économique, il n’y a pas de crise de la dette : le problème est bien économique, c’est un problème de répartition … et par conséquent le problème du monde n’est qu’un problème idéologique, le capitalisme, le néolibéralisme sont des maladies mentales.

Il n’y a pas de crise du travail : il n’y a plus de travail : il y a un surplus, une surabondance de travail humain, et machine.

  • Le travail est la création d’une plus valus à partir d’une ressource ou d’un potentiel disponible et par définition au départ à tous. Ce n’est plus le cas.
  • La valeur n’a plus besoin du travail
  • Quand la productivité ( homme machine ) dépasse la consommation réelle de l’économie

  • Les arguments fallacieux tels que la dette, l’économie virtuelle, ou la délocalisation, ou toute la soumission dans l’idéologie du travail

  • Ne seront pas des solutions, mais un autre vrai problème … ne croyez pas être du bon côté de la barrière : vous ne le serez jamais.

  • l’économie virtuelle n’a plus besoin d’économie réelle ( et de consommation et de consommateur )

  • Cela fonctionne également dans l’autre sens
  • rien ne se perd, rien ne se crée : Dans les crises se trouvent les opportunités, sauf passé le point de rupture

    Le travail est mort :

  • le capitalisme est mort

  • Quel sera vos destins … ?

  • Quand 99% de la population est en train de se faire avoir d’une manière monumentale, ca ne dérange personne de faire partie des perdants … si ils se battent jusqu’au bout pour un idéal, qui fonctionne.

Il y a une crise sociale, que l’on doit reformuler encore :

  • Qui sera résolu soit dans le partage ( et une nouvelle croissance ) et un mouvement positif, qui sera plus ou moins encadré. Les promesses d’avenir c’est POURTANT aujourd’hui que l’on veux les voir : n’oubliez pas que l »espoir tue …

  • OU dans la mort : en votant un imbécile de gauche tel qu’hollande qui fera la politique appliqué en Grèce … vous avez aimé sarkozy ?

  • vous allez aimer l’austérité 2.0 avec hollande !

  • Holland va faire la même politique que sarkozy.
  • Holland va passer les retraites à 65 ans, dans un monde sans travail : c’est vraiment avoir tout compris !
  • La cote de Sarkozy est passé de 53% ( aux élections) à 20-30% en un an … Ca en fait des cons … n’ayez pas peur, les 20 à 30% sont juste un peu plus résistant : n’oubliez pas qu’il n’y a pas de remède à la connerie : VOUS ALLEZ VOUS FAIRE AVOIR… Si vous n’agissez pas PAR VOUS : VOUS EN AVEZ LE POTENTIEL. Il y en a qui ne sont pas intéressé par la chose politique : ils n’ont même pas leur mot à dire.

Et puis il y a vous :

  • Surement un con.
  • Avec des chances un capitaliste cynique , hypocrythe ou con – et oui vous n’êtes pas le haut de la pyramide, petit con. Possiblement un traite ou un collaborateur idéologique à l’ultralibéralisme. Un idiot du village chez les capitaliste, les politiques ( et oui , qui fait voter hollande à votre avis ? Des cons de politiques … qui font ce qu’ils savent faire le mieux : la traitrise ), un idiot du village chez les transhumanistes qui prone des gentils technologie avec positivisme.
  • Ou peut être que vous n’êtes ni l’un ni l’autre : et là vous n’avez pas de chance … si vous ne saisissez pas …

J’appel un con, toute entité qui ne comprend pas ceci

  • et qui justifie le meurtre collectif actuel , qui le justifie ou qui choisit la collaboration (je lui souhaite bonne chance vraiment car rien n’est garantie ) … votre inconscient ou votre cynisme peut bien donner toutes les raisons du monde, crise écologique ou manque de ressources
  • elles sont toutes fausses.
  • Vos espoirs, qui vous font tenir aussi dans la traitrise sont également : de faux espoirs.

J’appel aussi un con

  • celui qui n’est pas assez intelligent pour peser et faire écho vers cette voie, et saisir la voie du changement

« Si nous prenions toutes les énergies que les gauchistes mettent dans les manifs et toute l’énergie que les libertaires mettent à jouer à de futiles petits jeux de troisième parti, et si nous redirigions tout ce pouvoir vers la construction d’une véritable économie souterraine, cela ferait longtemps que nous aurions atteint ” la révolution “.

Je n’appel pas un con celui qui comprend qu’il est l’heure de partager véritablement, surement, MAINTENANT. Souvenez vous, l’espoir tue.

Vous comprendrez que vous ou moi, n’avons rencontré quasiment que des cons dans la vie.

L’humanité préfère toujours la traitrise : le résultat risque ne plaira pas à 99%

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s