Slajov Zizek @ GOOGLE : Les cultures, les idéologies, le (neo)libéralisme et le transhumanisme, la loi de la jungle : et la singularité ?

Celui qui veut regarder et comprendre qu’il le fasse…

Synthèse :

Est ce que la richesse de bill gate, tiré du marché et de la vente lié et forcé : montre ce qu’il a  » donné  » a la société ? Ce qu’il a fait pour l’humanité ? Ses compétences, sa supériorité ? NON : rien. Ca montre qu’il a sut entourlouper y compris ses collègues du début en leur volant leur part dans la société , même vous savez quand ils étaient malades et dans des hopitaux. Des ALIEN pas humains !

Ideologie : TRANSHUMANISME : LIbéralisme, capitalisme, communisme, étatisme, individualisme, : Simplification pour simplets et moutons débiles ! : c’est de la merde ! et …

Mais il faut le dire crument : l’humanité est une machine à fiction (« idéologie » qui évolue au cour du temps ): une machine à CACA : toute l’intellectualisation, la philosophie, la littérature, les visions du monde, le spectacle, les idées et idéaux cachés ou non, les justifications de systèmes par exemple capitaliste ou de système politique parlementaire : C’EST DES CONNERIES , c’est du vent : ce n’est RIEN. Surtout car il y a quelque chose qui nous dépasse ou nous dépassera : et ca n’est PAS HUMAIN : et c’est tant mieux.

LE ÇA : psychanalytique , finalement l’humain et nos dirigeants ne sont pas plus évolués que des bébés , singes, humains. Conceptuellement, le Ça représente la partie pulsionnelle de la psyché humaine, il ne connaît ni normes (interdits ou exigences), ni réalité (temps ou espace) et n’est régi que par le seul principe de plaisir, satisfaction immédiate et inconditionnelle de besoins biologiques. C’est donc le centre des pulsions, des envies qui constituent l’énergie psychique de l’individu. Le Ça est une instance entièrement inconsciente. C’est l’instance dominante chez un nourrisson qui ne fait pas la part entre réel et imaginaire et a un sentiment de toute-puissance. CACA , sphincter, période anale : BRAVO LE DÉMON CAPITALISTE

Vos psychés sont incapable d’accepter de voir la réalité réelle du monde : avatar le transhumanisme , c’est la loi de la jungle : c’est la meme chose que la société des Alien dans les films alien. OH oui ! Le transhumanise, comme l’eugénisme, comme le nazisme cherche a démontrer la supériorité de l’homme : pour  » espérer survivre » . Et bien , vous n’êtes pas supérieur à la machine ! Vous n’ êtes pas supérieur a une bombe atomique, vous n’ êtes pas supérieur a un ordinateur pour calculer, prendre des décisions, gérer du fric, faire de l’art et du spectacle. Ne cherchez plus a fuir votre inutilité existentiel. On voit désormais que l’être humaiens et ceux qui aiment s’appeller transhumaincontinue un monde : dans la vision de la loi de la jungle : un robot, une véritable machine, une conscience artificielle comprendrait l’intérêt de la vie : un humain, l’humanité en générale et en particulier les dirigeants ne le peuvent pas.

In a traditional German toilet, the hole into which shit disappears after we flush is right at the front, so that shit is first laid out for us to sniff and inspect for traces of illness. In the typical French toilet, on the contrary, the hole is at the back, i.e. shit is supposed to disappear as quickly as possible. Finally, the American (Anglo-Saxon) toilet presents a synthesis, a mediation between these opposites: the toilet basin is full of water, so that the shit floats in it, visible, but not to be inspected. No wonder that in the famous discussion of European toilets at the beginning of her half-forgotten Fear of Flying, Erica Jong mockingly claims that ‘German toilets are really the key to the horrors of the Third Reich. People who can build toilets like this are capable of anything.’ It is clear that none of these versions can be accounted for in purely utilitarian terms: each involves a certain ideological perception of how the subject should relate to excrement.

Hegel was among the first to see in the geographical triad of Germany, France and England an expression of three different existential attitudes: reflective thoroughness (German), revolutionary hastiness (French), utilitarian pragmatism (English). In political terms, this triad can be read as German conservatism, French revolutionary radicalism and English liberalism. In terms of the predominance of one sphere of social life, it is German metaphysics and poetry versus French politics and English economics. The point about toilets is that they enable us not only to discern this triad in the most intimate domain, but also to identify its underlying mechanism in the three different attitudes towards excremental excess: an ambiguous contemplative fascination; a wish to get rid of it as fast as possible; a pragmatic decision to treat it as ordinary and dispose of it in an appropriate way. It is easy for an academic at a round table to claim that we live in a post-ideological universe, but the moment he visits the lavatory after the heated discussion, he is again knee-deep in ideology.

Dans la post singularité : la merde, et les mondes de merde s’autodétruisent d’eux meme ( ou presque ).

En fait vous n’aurez même plus besoin ni envie de manger ou de chier. Et en fait ca ne sera pas vous.

La raison économique, le libéralisme de la folie anglaise : ne peut pas s’autodéfinir et survivre.

L’économie comme les mathématiques : ca ne vit pas !

ALors comment on règle le problème : un camp d’extermination mondiale ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s