USA et oligarchie 3.0, Russie et chine 2.0, Europe 1.8s comme sodomie, Bildeberg, Le complot est la réalité dès lors qu’il y a des imbéciles avec intéret divergeant ( dans un monde pourtant et forcément infinie et abondant )

Des sociopathes : et vous des cons qui jouez le jeu des sociopathes :) funny, isn’t it ?

LES GENS CREVENT DE FAIM, DE VIOLENCE, DE STRESS, DE MEURTRISSURE, DANS LES PAYS RICHES : C’EST UN GENOCIDE et C’est Votre REALITE : C’est un problème de partage, la production est là

Des singes qui se croient dans la jungle de darwin le facho, sont aux commandes du monde. Ne pas oublier que ce sont des singes, betes et méchant : mais surtout bête

USA et leurs oligarques 3.0

Contrôle totale absolu et si possible bientôt mondiale, coute , que coute.

Je ne critique pas la politique, qui est ce qu’elle est est ou que bill clinton n’était qu’un petit chien des oligarques ( dont il avait des amis directs ) c’est la meme chose avec le PS ou l’ump, les verts et meme et surtout LE FN français : ils gagnent 500 mille euro par ans : à ne rien foutre et tuer des millions de personnes ( et ca leur pose aucun problème : ils ne le font qu’en appuyant sur un bouton du système, un jeu video pour gosses débiles , et ils appellent cela leur boulot et leur idéologie. Idéologie, quelle qu’elle soit qui ne passe pas la singularité :)

Tiens : Dsk est terminé comme Bill clinton, comme quoi la fausse "gauche" doit stopper de croire au miroir aux alouettes : VOUS ALLEZ MOURIR. Mais que diable se passe-t-il tout à coup!!!

Christine Lagarde salut le peuple du monde :) et va travailler pour le FMI , et le complexe américain

Je critique la société que vous désirez, celle après laquelle vous courez depuis des siècles : qui n’est pas VIABLE : SCIENTIFIQUEMENT PAS VIABLE, FIN DE L’HISTOIRE. Pas viable ni pour les "autres", ni pour vous, ceux qui se prennent pour les uns !

Les oligarques : des transsexuels impuissant, impotant, incompétent, et surtout NON OMNISCIENT  qui se prennent pour des SUPERVIRILS , SUPERINTELLIGENTS : les rois des singes… Allez y que de la gueule : vous voulez tuer tout le monde : ALLEZ ! Allez, faites quelque chose de virile pour une fois dans votre vie insignifiante et puérile : agissez en adulte, assumez TOUT.

mais la vie continue, tu ne peux pas t’habituer à vivre sans, vivre sans, vivre sans nous à tes côtés, tu ne veux pas vivre seul, Dieu sait, tu dois y arriver par toi-même, donc Bébé ne vois-tu pas, tu dois te libérer


La Russie 2.0

Ils ne contactent pas leurs proches sur Facebook mais sur VKontakte. Ils ne saisissent pas unerecherche sur Google mais sur Yandex. Ils ne regardent pas de vidéo sur YouTube mais sur RuTube, ne checkent pas leur e-mail sur Hotmail mais sur Mail.ru, ne font pas leurs achats en ligne sur Ebay mais sur Molotok, et ne cherchent pas l’âme soeur sur Meetic mais sur Mamba. Les internautes russes ont tissé leur propre toile : on l’appelle Runet.

La Russie envisage d’insérer les licences libres dans la loi

Chine 2.0

ILs recherchent avec baidu , qui d’ailleurs est plus utilisé dans le monde que google :)

Jolie firewall, et contrôle des forums avec des agents payés pour cela :), et contrôle des communications. COMME AUX USA OU EN EUROPE.

Mais pas avec les outils aussi puissant que ceux de google, ou de facebook ou de la cia.

Europe 0.9s ( comme grosse sodomie ) : et VA SE FAIRE BOUFFER TOUT CRU :

Vous connaissez l’autocensure ? Les américains ont inventé pour la conquête mondiale : l’auto sodomie ? vous connaissez pas ? C’est a la fois les dirigeants qui sodomise leur propre peuple,et le peuple qui en redemande et qui s’autosodomise

Se cherche et s’aprette à obéir aux américains, et va sodomiser son peuple : c’est bon ça

dit le fou dans la nef des fous

Amérique du sud, afrique , océanie : proute, bite , chatte : pierre, feuille ciseau : contre bombe atomique

La guerre des logiciels : et les logiciels libres , culture libre et matériel libre

Cyberespace : La guerre invisible

"

Oligarques  prédateurs ( comme depuis des siècles , créateurs de guerres, mondiales et de camps anglais , allemand, américain ? ),

“Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés.”

David Rockefeller Président et fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale. Président du CFR (, Council on Foreign Relations). Propos tenus à la rénion du Groupe de Bilderberg à Baden Baden en 1991

Snarkily liveblogging Bilderberg

Thomas Jefferson said: "Whenever the people are well-informed, they can be trusted with their own government." And: "If once they [the people] become inattentive to the public affairs, you and I, and Congress, and Assemblies, Judges, and Governors, shall all become wolves."

Without the people’s attention to government, government grows fangs; but: "Enlighten the people generally, and tyranny and oppressions of body and mind will vanish like evil spirits at the dawn of day."

And then we have Bilderberg. A massive great, sniper-armed, window-tinted, helicoptering slap in the face to any concept of enlightened democracy. Shrouded, misty and removed. A place where "Congress and Assemblies, Judges, and Governors" sit about in secret and do business with bank bosses and the chairmen of corporations, and policemen stand guard lest the citizenry become too informed.

Bilderberg is a backwards step, heading in wholly the wrong direction when "transparency of government" is something we’re all clawing towards. It’s a dinosaur. A childish, irritating dinosaur. It’s Godzuki.

….

Bah moi je pencherai bien pour 5% de réduction de population mondiale ? Au petit déjeuner ?

Ca fait juste quelques centaines de millions : ca fera de la croissance économique "

Et puis je suis un vieux cons Prédateur, et Ogre, glouton, débile : et je veux rester sur mon gros tas, d’or : j’ai faim, toujours de plus de croissance "peuvent crever, doive crever"

Il y a t’il un pilote dans l’avion ? a bah non : même pas dans la tête de ces singes

« Qui plus est, ceux qui y prenaient la parole étaient du complot et les discours qu’ils prononçaient avaient été soumis au préalable à l’examen de leurs amis. Aucune opposition ne se manifestait parmi le reste des citoyens, qu’effrayait le nombre des conjurés. Lorsque quelqu’un essayait malgré tout des les contredire, on trouvait aussitôt un moyen commode de les faire mourir. Les meurtriers n’étaient pas recherchés et aucune poursuite n’était engagée contre ceux qu’on soupçonnait. Le peuple ne réagissait pas et les gens étaient tellement terrorisés qu’ils s’estimaient heureux, même en restant muet, d’échapper aux violences. Croyant les conjurés bien plus nombreux qu’ils n’étaient, ils avaient le sentiment d’une impuissance complète. La ville était trop grande et ils ne se connaissaient pas assez les uns les autres, pour qu’il leur fût possible de découvrir ce qu’il en était vraiment. Dans ces conditions, si indigné qu’on fût, on ne pouvait confier ses griefs à personne. On devait donc renoncer à engager une action contre les coupables, car il eût fallut pour cela s’adresser soit à un inconnu, soit à une personne de connaissance en qui on n’avait pas confiance. Dans le parti démocratique, les relations personnelles étaient partout empreintes de méfiance, et l’on se demandait toujours si celui auquel on avait à faire n’était pas de connivence avec les conjurés »

Thucydide , 400 ans avant Jésus-Christ, dans “La guerre du Péloponnèse” : .

Citation

“En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi.”

Franklin D. Roosevelt Président des Etats Unis de 1932 à 1945

“Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les événements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité.”

Nicholas Murray Butler Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie, membre du CFR (Council on Foreign Relations)

“Le monde est gouverné par des personnages très différents de ce qui est imaginé par ceux qui ne sont pas derrière le rideau.”

Benjamin Disraeli Premier Ministre Britannique de 1874 à 1880
“Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire.”

David Rockefeller Interview dans Newseek en février 1999

“Aujourd’hui, l’Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l’ordre. Demain ils en seront reconnaissants! Ceci est particulièrement vrai s’il leur était dit qu’un danger extérieur, qu’il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C’est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L’unique chose que tous les hommes craignent est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial.”

Henry Kissinger Membre du Groupe de Bilderberg, de la Commission Trilatérale et du CFR

“Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. La seule question sera de savoir si il sera créé par conquête ou par consentement.”

Paul Warburg Grand banqier, premier président du CFR en 1920. Plus d’infos sur ce site)

“Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial.”

David Rockefeller

“Je suis inquiet pour la sécurité de notre belle nation; pas tant à cause d’une quelconque menace de l’extérieur, mais d’avantage à cause des forces incidieuses qui y opèrent de l’intérieur.”

Général Douglas MacArthur Commandant suprême des forces alliées dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale

“La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions.”

John Fitzgerald Kennedy dans un discours fait à l’Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours avant son assassinat

“Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le Supercapitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle. (…) Est-ce que j’entends par là qu’il s’agit d’une conspiration? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique.”

Lawrence Patton McDonald Congressiste américain tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines. Message public diffusé en 1976

“Seuls les plus petits secrets ont besoin d’être protégés. Les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique.”

Marshall McLuhan Auteur et chercheur canadien (1911-1980)

“Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n’était.”

Winston Churchill Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955

“L’ennemi numéro 1 de tout État est l’homme qui est capable de penser par lui-même sans considération de la pensée unique. Presque inévitablement il parviendra alors à la conclusion que l’État sous lequel il vit est malhonnête, insensé et insupportable, ainsi, si cet homme est idéaliste il voudra le changer. S’il ne l’est pas, il témoignera suffisamment de sa découverte pour générer la révolte des idéalistes contre l’État.”

Henry Louis Mencken Journaliste, écrivain et libre penseur, l’un des écrivains américains les plus influents du 20e siècle (1880-1956)

La vérité ? La réalité est un complot petit cyborg

Le conformiste aura du mal à admettre ou seulement entrevoir cette vérité mais la réalité est un complot, dès lors qu’il y a conformisme : assujettissement et utilisation d’idéologie.

Le plus grand complot est sous nos yeux : LA RÉALITÉ EST UN COMPLOT.

TU ES ET TU SERA UN CYBORG : VEUX TU ÊTRES LIBRE ET SURVIVRE ?

Oh ce n’est qu’une métaphore de la violence de vos vies, dans la société, des prédateurs : vous comprenez une métaphore ? ou vous la fuyez : cette réalité ?

Oui, ce monde est dirigé, par des fous, des imbéciles, des cons, des singes, des abrutis et qui s’amusent à être ou pour être exacte à jouer le singe en société pour être des prédateurs et des sociopathes : j’adore l’absurde :)

"Moi j’aime les saucisses, et j’en fais pas tout un plat"

Etats-unis : la torture légalisée

Ne payez plus vos impots : L’état et les fonctionnaires sont des assistés, ils ont pas besoin d’argent : comment sont remplacé TOUS vos ‘haut’-fonctionnaires :)

FONCTIONNAIRES PETITS OU GRANDS : VOUS ETES TOUS SANS EXCEPTIONS INUTILES ( Comme les autres )

On peut remplacer l’ensemble des emplois y compris pour les fonctionnaires… c’est bon pour la croissance. De l’administratif au décisionnel en passant par le technicien, à la poubelle automatique.

Mais également pour prendre des décisions. TOUTES LES DÉCISIONS, des politiques geographiques, géopolitiques, financières, économiques, urbains, MILITAIREs :)

Et même pas besoin de chauffeur

Et puis dans l’éducation : on a pas besoin de professeur :)

Et puis on a pas besoin de docteur, on a pas besoin de secrétaire, on a besoin que d’une machine, un robot, un android mieux que l’homme, d’un système informatique ou d’internet :)

En fait un grand nombre paperasse ( déjà inutiles mais institutionnalisé ) sont déjà automatisé et faisable par internet

Les logiciels libres pour les Collectivités ou "toute communauté d’individu", le service public, les organisations, les fondations, les Municipalités, l’Administration, et les Mairies.

Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission Européenne : "« Beaucoup d’institutions se sont retrouvées enfermées des dizaines d’années dans des technologies propriétaires par inattention. Dépassé un certain stade, ce choix originel devient tellement enraciné que les alternatives sont systématiquement ignorées, quels que soient leurs bénéfices potentiels. C’est un gaspillage de l’argent public que beaucoup d’organismes publics ne peuvent plus se permettre.»Source : "Une technologie propriétaire est un gaspillage financier "
L’APRIL et le Conseil National du Logiciel Librerappelle contre les discriminations du logiciel libre dans les appels offres informatiques des marchés publics :

  • Le Code des marchés publics qui fait obligation de ne pas mentionner de marques, de brevet ou de technologie particulière. ("Les spécifications techniques ne peuvent pas faire mention d’un mode ou procédé de fabrication particulier ou d’une provenance ou origine déterminée, ni faire référence à une marque, à un brevet ou à un type, dès lors qu’une telle mention ou référence aurait pour effet de favoriser ou d’éliminer certains opérateurs économiques ou certains produits").
  • La Commission Européenne a rappelé à l’ordre la France (en 2004) et d’autres pays européens à plusieurs reprises sur le sujet
  • Le guide des achats publics informatiques publié par le ministère de l’Économie1)
Pour les non-anglophones, nous rappelons qu’il y a des services de traduction en ligne tel que : google translate, ou il suffit de déposer l’url ou le texte pour le traduire.^_^

Écoles

  • Iconito : Projet d’Environnement Numérique de Travail destiné aux établissements scolaires du 1er degré, à destination des directeurs, enseignants, élèves, personnel administratif etc. Contient aussi GAEL, la gestion administrative des élèves.

Voir aussi logiciels enseignement, education,

Médiathèque et Bibliothèque

Veille sociétale : Amazon : le livre virtuel dépasse le livre relié aux USAUne borne numérique peut être envisagée.

Voir les solutions de gestionnaires de bibliothèque numérique

Ou trouver des ressources libres pour une médiathèque numérique libre :

"FAI-Locaux" : Collectivité et création d’une offre internet

Démocratie : sondages et référendums, priorités, délibérations et INTELLIGENCES

Solutions informatique pour l’autogestion, ou la démocratie direct, la démocratie participative. ( Liste de formes de gouvernements, Mode d’organisation )

Quelques mots sur l’ouverture : Au vue de certaines organisations passées et présentes 2), il est bon de rappeler : sondage ou vote ne sont pas des critères de démocratie, à eux seuls, de même que la décision de quelques un ne vaut pas forcément les décisions d’une multitude : et inversement. De même que la "méritocratie" 3) à aussi ses limites et ses faiblesses humaines. De même que le système de décision parfait à ses limites. Alors il faut rappeler : "La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres", Winston Churchill : L’ouverture et l’empathie, "être open" comme "open source", "ouveture à l’expérience" : les sources d’informations sont diverses : plus il y a d’information de source variée, meilleure est la décision.

Voir des listes de logiciel libre :

Parlement virtuel

  • parlement (site) : délibérations démocratique par Internet, par les propositions et les votes. Sécurité avec P2P, des signatures PGP, des listes électorales.
  • Direct Democracy Portal (site)
  • Citizen Intelligence Agency (site)

Voir également les solutions de web conference, travail collaboratif, visio conference

Sondage – démocratie participative

démocratie participative sur wikipedia.

Aide à la décision et "Intelligence artificielle"

  • RegMAS – Regional Multi Agent Simulator (site) : Framework multi-agents, (développé en langage C++) et conçu pour les simulations à long terme des effets des politiques gouvernementales sur les systèmes agricoles (taille des exploitations, les revenus, l’utilisation des terres etc..)
  • STAN (site) : modélisation et planification urbaine
  • JElectionPredictorUK (site) prediction des élections
  • Campaign Simulator (site)

Voir la page Business Intelligence, Intelligence Artificielle, Robotique

Voir L’informatique décisionnelle (wikipedia ou en anglais DSS et spatial DSS)sur "Decision Support" sur sourceforge, et Decision Making

Voir aussi cartographie/ génie civil

Informatique

Voir les solutions Inventaire / Maintenance informatique / helpdesk

Voir également la virtualisation, ou "cloud" libre

Intranet

Voir la page Travail Collaboratif.

Finance

Voir la page Comptabilité

Technique – ERP

Dématérialisation – Gestion électronique des documents – GED

Logiciels adaptés :

Voir également la Gestion électronique des documents

Aujourd’hui avec la dématérialisation c’est aussi l’objectif zero papier : même dans les municipalités.Il peut être intelligent d’investir non pas sur des imprimantes mais sur des écrans économiques, des écrans à encre numérique de dimension raisonnable.20100114144553413.jpg LG va produire en masse du papier électronique (E-papier ou encre électronique) de **19 pouces flexible**, et de l’E-papier de 9,7 pouces **en couleur** d’ici la fin de l’année 2010

Économies

Centre de loisirs et autres …

  • Cepe – Cepe, Cévennes libres Education PopulairE : une suite de gestion pour les activités d’Education Populaire : Accueil de loisirs, ludothèque, Relais Assistantes Maternelles, Crèche…
  • maCantine (site) un nouvel outil pour gérer en ligne la facturation des cantines, garderies et centres de loisirs…

Centre de formation

  • Agefodd (site) outil de gestion de la formation professionnelle. C’est un module qui permet d’étendre les fonctionnalités de l’ERP opensource Dolibarr. Avec cet outil, il est possible de réaliser en moins d’une heure ce qui prenait auparavant plus d’une journée de travail. Les tâches sont toutes automatisées et le risque d’erreur dans la production administrative est proche de zéro.

Développement durable

Système de management de crise

  • Sahana (disaster management system) (site)

Urbanisme

Voiries

  • PlusBelleMaVille (site) PlusBelleMaVille.net permet aux citoyens de signaler aux services de la voirie de leur commune des dégradations usuelles ou des actions urgentes à entreprendre.
Veille technologique : les lampes led sont plus économiques, rentables, et ont une durée de vie plus longue.4)whiteled1.jpg

Cimetière

Cantines – Gestion monétique

  • PSCafePOS (web, ) (site)
  • Cantine (logiciel, )
  • maCantine (web) (site)

Gestion des ressources humaines

Retours d’expériences

Ressources

Liens internes

Sur le forum ubuntu :

Liens Externes

Label : Ville Internet

Mouvement "Opendata" : ouverture des données public/politique

Mouvement mondial, on peut citer notamment les USA, et le royaume unis qui libèrent ces données public ( par exemples des données géographiques : pour accroitre les possibilités économiques ) et public/politique ( pour plus d’ouverture sur la politique ).

Contres pouvoirs

Logiciel libres

Attends attends et qu’est-ce qu’on fait pour le refrain
On dit quoi Y’en a plein l’cul des pauvres
Ou on dit Y’en a marre des pauvres
Wé Y’en a plein l’cul des pauvres moi j’trouve que c’est mieux
Mais euhhh wé yen a marre des pauvres c’est p’tet plus joli
Wé c’est p’tet plus commmercial quoi
Chez pas on demande au producteur ou…
Nan On l’emmerde ? OK
Bon ben oonnn nan OK on verra pendant laisse tomber envoi on va voir

Y’en a… merdeeeuuu

Y’en a marre, marre des pauvres
Les pauvres y font aucun effort pour devenir riche
Y’en a marre, marre des pauvres
Et quand y jouent au loto y réfléchissent même pas à se qu’ils cochent
Y’en a marre, marre des pauvres
Et puis c’est surement la faute des pauvres si y’a de la misère

Marre des pauvres
Marre des pauvres
Y’en a ma ma ma marre
Y’en a marre des pauvres
Oh oui !
Marre des pauvres
Marre des pauvres
Y’en a ma ma ma marre
Y’en a marre des pauvres

Y’en a marre

Les pauvres quand ils travaillent
Ils enrichissent les riches
Du coup y faut pas qu’ils s’étonnent
Ben si ils sont toujours aussi pauvres

Marre des pauvres
Marre des pauvres
Ils font chier
Ils font chier
Ils font chier
Ils sont maigres
Marre des pauvres
Marre des pauvres
Ils font chier
Ils font chier
Ils mangent encore plus mal que nous

É É É É É

Et tu peux taper dans tes mains
Ouais en écoutant ton disque
Allez vas-y, fait le sa va faire super

Plein plein plein
Y’en a trop y’en a plein
Plein plein plein
Y’en a trop y’en a plein
Plein plein plein
Y’en a trop y’en a plein
Plein plein plein
Y’en a trop plein le cul

Y’en a marre, marre des pauvres
Et les pauvres arrêtés de vous pleindre vous gâchez l’bonheur des riches
Y’en a marre, marre des pauvres
Heureusement les très très riches
Tout le monde peut crever ils s’en foutent
Y’en a marre, marre des pauvres
Et puis c’est facile de se plaindre quand on sait qu’on est la majorité

Marre des pauvres

Nan parce que t’sais j’ai réfléchis à un truc là
C’est euuuhh tu vois entre donner 10 balles, 10 Francs tu vois à un seul pauvres ou tu donnes 1 Francs à dix pauvres
Ben moi j’préfère donner 1 Francs à dix pauvres tu vois parce que ça fait plus de pauvres qui t’aiment bien tu vois et puis j’vais t’dire les pauvres vaut mieux qu’tu les ai dans la poche parce que sinon : un jour ben ils te les font les poches.

Vos véritables dirigeants économiques et politiques et militaires sont déjà des machines : et du Décisionnel libre

1) les dirigeants de part leur psychologie "de droite", nécessaire pour atteindre le pouvoir ont une vision du monde qui les amène a être des machines et a suivre consciemment ou non, profondément ou non des schémas et des idéologies.
( je préfère être libre d’esprit : le chaos c’est la vie il faut faire avec

Dirigeants, vous pensez vous ? En fait non, vous en êtes pas capables : au pires vous voulez une jolie pyramide : ca, vous l’avez bien compris la pyramide : que vaut votre pyramide quand rien ne vaut plus rien ? et tout peut être fait avec tout ? Et quand quelque chose vous est forcément supérieur.

Etre capable de s’adapter , de tout réformer de tout remettre à plat; tout oublier, ne tenir sur rien de ce que l’on savait : et d’abord dans son esprit … un petit nouveau aristocrate phallique ne peux pas le faire :) vous êtes dépassés

Ces personnes n’en sont pas capable : bienvenu dans la nef des fous

2) Vos dirigeants économiques et politiques ( et militaire , et sécuritaire et fasciste ) utilisent des outils pour vous contrôler et prendre des décisions : économiques, politique et militaire ( qui peut être seulement du spectacle : le verbe ne se fait plus chaire )

Ces outils économiques permettent d’acheter n’importe quelle futur entreprise, d’investir n’importe quel nouveau marcher : en émergeance

Votre trader, votre banque, et votre système financier, et économique, et la bourse sont tous des intelligences artificielles

Ces outils politiques permettent de mater tout "intentionnalité" du peuple

La naissance de Skynet : les parents intelligence artificielle sont déjà en MARCHE :) ( armée robotique partie 3)

TEMPS et Controle : Le futur est prévisible, vous êtes modélisable. Google + CIA = Minority report

Facebook, twitter , … le cloud : sont des camps d’enfermement pour vos esprits numériques, rien de bon ne peux en sortir, à moins que ce soit un prélude à la SOLUTION FINALE

Mais nous obtenons un système totalitaire : comme tout système totalitaire il est voué a disparaitre, a) il ne peut durer parcequ’il est incapable d’innover ou de se réformer b) il s’autodétruit

Vos dirigeants humains font comme ils peuvent : ils ne sont pas capable de tout savoir, tout intégrer, tout gérer , décider : dessiner

Cherchez l’erreur : elle est pas loin : c’est vous

Certaines recherches en psychologie 11 suggèrent que les idéologies reflètent les procédés des besoins et désirs, contrairement à la pensée que les convictions politiques dérivent toujours d’une réflexion indépendante et objective. En 200811, une recherche a suggéré que les idéologies pourraient fonctionner comme des éléments d’interprétation qui se répandent pour répondre aux besoins de comprendre le monde, d’éviter l’angoisse existentielle et de maintenir des relations d’estime entre les personnes. Les auteurs ont conclu que de tels besoins pourraient conduire de façon disproportionnée à l’adoption de systèmes de justification des visions du monde ( (en) system justification). ( voir l’étymologie d’idéologie )

Les psychologues ont découvert que des traits de personnalité ( (en) Personnality traits), diverses particularités individuelles, besoins et croyances idéologiques pourraient être liés. Par exemple, une méta-analyse de Jost, Glaser, Kruglanski et Sulloway en 2003 a confronté 88 études originaires de 12 pays différents, comportant plus de 22 000 sujets et a trouvé que l’angoisse de la mort (présente dans le terrorisme dans les médias, le marketing de la peur) ( (en) Terror management theory), les intransigeances/intolérance face à l’ambiguïté ( (en) Ambiguity tolerance), le manque d’ouverture aux nouvelles expériences(lack of openness to experience), le fait d’éviter l’incertitude(Aversion à l’incertitude), le besoin de se réduire à l’aspect cognitif (en) cognitive closure), le besoin d’une structure identitaire personnelle, et la crainte de perdre sa position ou son de soi estime personnelle, tous contribuent au degré de conservatisme politique 12 chez l’individu.

Selon les chercheurs, ces résultats montreraient que les conservateurs en politique mettent l’accent sur la résistance au changement et qu’ils sont mus par des besoins qui visent à réduire la peur et l’incertitude. Selon Robert Altemeyer((en)) ainsi que d’autres chercheurs, les individus conservateurs en politique ont tendance à se placer très haut sur l’échelle d’autoritarisme de droite.

  • ( (en) Right-wing authoritarianism) (RWA) : Échelle mesurant la soumission d’un individu aux autorités établies, son agressivité contre les opposants des autorités établies et son adhérence aux normes sociales. En dépit du terme "right-wing" (de droite), il a été montré en URSS que des individus communistes pouvaient donner des scores élevés13.

La psychologue Felicia Pratto et ses collègues ont obtenu des données soutenant l’idée qu’une grande Orientation vers la domination sociale est fortement liée à des visées politiques conservatrices.

Il est donc avéré que le conservatisme de droite ou de gauche, défini par une politique et une idéologie rigide et fermée, risque de conduire à choisir –souvent inconsciemment– une idéologie caractérisée par l’autoritarisme (pouvant aller jusqu’au fascisme ou au totalitarisme), et favorisant donc ses représentants.

En rapport dans le domaine psychologique et sociologique :

Tous vos énoncés politiques, Tous vos problèmes politiques : toute votre politique, vos positions politiques, vos décisions politiques et les décisions que vous pouvez prendre : sont en faites : FAUX

Heinz von Foerster, précurseur de la cybernétique aujourd’hui disparu, reconnaît qu’il est devenu métaphysicien après avoir été physicien, en raison des nombreuses questions qui restent toujours en suspens. VOUS VOULEZ UN PEU DE MÉTAPHYSIQUE POUR PASSER EN DOUCEUR DANS LA POST SINGULARITE ?

« Lutz Damneck : On laisse s’étendre des systèmes de ‘machines’, quasiment à l’infini ?

  • von Foerster : Oui.
  • Lutz Damneck : N’est-ce pas risqué ou dangereux ?
  • von Foerster : Oui. Dans ce système de ‘machine’ , tous les énoncés sont exacts (constructivisme, structuralisme) et c’est exactement ce que l’on veut.
  • von Foerster : Et pourquoi sont-ils exacts ? Parcequ’ils (la population, et les mathématiques) se déduisent tous les uns des autres.
  • Lutz Damneck : À quoi cela conduit-il ?
  • von Foerster : À d’autres déductions.
  • Lutz Damneck : Mais il existe bien une limite ?
  • von Foerster : Non, c’est l’avantage, on peut toujours aller plus loin.
  • Lutz Damneck : Dans la logique ?
  • von Foerster : Oui c’est çà.
  • Lutz Damneck  :Mais dans la réalité ?
  • von Foerster : Où se trouve la réalité ? Montrez-la-moi. » Discours à deux niveaux, Dans Das Netz, Voyage en cybernétique. »
  • Vous êtes des machines, des cyborg

Das Netz (wikipedia )

Business Intelligence – ou Informatique décisionnelle désigne les moyens, les outils et les méthodes qui permettent de collecter, consolider, modéliser et restituer les données, matérielles ou immatérielles, d’une entité en vue d’offrir une aide à la décision et de permettre aux responsables de la stratégie d’entreprise d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée. On peut considérer que ce sont des outils qui permettent d’analyser des systèmes complexes.

Solutions généralistes

  • SQL Power Architect : design des données (en video )
  • Community Edition RapidMiner (anciennement YALE) est un logiciel open-source pour l’analyse des données, la découverte de connaissances, la fouille de données (data mining), d’analyse prédictive et l’apprentissage machine. Une édition commerciale est également disponible avec plus de fonctionnalités.
  • SpagoBI: outils Open Source pour fournir une plate-forme unifiée et libre pour le développement de solutions de Business Intelligence au niveau de l’entreprise.
  • Pentaho
  • JasperServer
  • Vanilla
  • SWING Dashboard
  • OpenErp 5 a un module de business intelligence utilisant une base OLAP.

Solutions de reporting

  • JasperSoft iReport : propose une version de JasperReports appelé JasperReports community qui a les fonctionnalités complètes de reporting de base. Une édition commerciale est également disponible avec plus de fonctionnalités.
  • Marvelit Dash Community Edition
  • Eclipse BIRT(Actuate) : basé sur Eclipse, permet de crée des rapports pour les applications web, notamment celles fondées sur Java EE.
  • JFreeReport / JFreeChart

Les Outils d’analyse multidimensionnelle (OLAP)

  • Mondrian
  • Palo
  • OpenI : XMLA au service des données OLAP

Solutions de Data mining – Exploration de données

Le processus d’extraction de motifs à partir de données est appelée data mining. Il est reconnu comme un outil essentiel par les entreprises modernes, car il est capable de convertir les données en intelligence d’affaires donnant ainsi un avantage informationnel. À l’heure actuelle, il est largement utilisé dans les pratiques de profilage, comme la surveillance, le marketing, la découverte scientifique, et la détection des fraudes.

Il existe quatre types de tâches qui sont normalement intervenir dans les mines de données:

  • La classification – la tâche de généraliser structure familière à employer de nouvelles données
  • Clustering – la tâche de trouver des groupes et des structures dans les données qui sont en quelque sorte ou d’une autre de même, sans l’aide de noter structures dans les données.
  • règle d’apprentissage d’Association – Cherche relations entre les variables.
  • Régression – vise à trouver une fonction qui modélise les données avec la moindre erreur.

Liste de logiciel libre :

  • R
  • Weka (site), (Waikato Environnement pour savoir Analysis) est une suite bien connue des logiciels d’apprentissage automatique qui prend en charge plusieurs tâches typiques d’exploration de données, notamment le prétraitement des données, clustering, de classification, de régression, la visualisation et la sélection des fonctionnalités. Ses techniques sont basées sur l’hypothèse que les données sont disponibles en un seul fichier plat ou une relation, où chaque point de données est marquée par un nombre fixe d’attributs. Weka fournit un accès aux bases de données SQL en utilisant Java Database Connectivity et peut traiter le résultat retourné par une requête de base de données. Son interface utilisateur principal est l’Explorer, mais la même fonctionnalité peut être consulté à partir de la ligne de commande ou par l’intermédiaire de l’interface à base de composants de connaissances Flow.
  • KNIME (site) (Konstanz Information Miner) est un outil convivial, intelligible et complète open-source d’intégration de données, traitement, analyse, et la plate-forme d’exploration. Il donne aux utilisateurs la possibilité de créer visuellement les flux de données ou de pipelines, de manière sélective exécuter une partie ou toutes les étapes de l’analyse, et plus tard l’étude des résultats, des modèles et des vues interactives. KNIME est écrit en Java, et il est basé sur Eclipse et fait usage de sa méthode de vulgarisation à l’appui plugins offrant ainsi des fonctionnalités supplémentaires. Grâce à des plugins, les utilisateurs peuvent ajouter des modules pour le texte, image, et le traitement des séries chronologiques et l’intégration de divers autres projets open source, tels que le langage de programmation R, Weka, le kit de développement de la chimie, et libsvm.

Ces trois premiers de ces systèmes sont capables d’importer et d’exporter les modèles dans PMML (Predictive Model Markup Language), qui fournit une méthode standard pour représenter des modèles d’exploration de données afin que celles-ci peuvent être partagés entre différentes applications statistiques.

  • Orange(bi) (site) est une exploration de données à base de composants et d’apprentissage machine qui offre une vision amicale mais puissante, rapide et polyvalente, et avec de la programmation visuelle pour l’analyse de données exploratoire et de visualisation. Il est écrit en Python et avec des bibliothèques de scripts. Il contient un ensemble complet de composants pour le prétraitement des données, fonctionnalité de pointage et de filtrage, de modélisation, l’évaluation des modèles et techniques d’exploration. Il est écrit en C + + et Python, et son interface utilisateur graphique est basé sur Qt un framework multi-plateforme.
  • RapidMiner (site) anciennement appelé Yale (Yet Another Learning Environment), est un environnement pour l’apprentissage machine et les données des expériences minière qui est utilisé pour les tâches du monde réel à la fois de recherche et d’exploration de données. Il permet des expériences pour être composé d’un grand nombre d’opérateurs arbitrairement emboîtables, qui sont détaillées dans les fichiers XML et sont réalisés avec l’interface utilisateur graphique de RapidMiner. RapidMiner fournit plus de 500 opérateurs pour toutes les machines principales procédures d’apprentissage, et il associe également l’apprentissage régimes et les évaluateurs d’attributs de l’environnement d’apprentissage Weka. Il est disponible comme un outil autonome pour l’analyse des données et comme un moteur d’exploration de données qui peuvent être intégrés dans vos propres produits.
  • JHepWork(site) un logiciel libre et open-source d’analyse de données qui est créé comme une tentative de faire un environnement d’analyse de données utilisant des paquets open-source avec une interface utilisateur à comprendre et permettant de créer un instrument de haute-concurrence pour des programmes commerciaux. Il est spécialement conçu pour des applications interactives a visé scientifiques en 2D et 3D et contient les bibliothèques scientifiques numériques implémentés en Java pour les fonctions mathématiques, les nombres aléatoires, et d’autres algorithmes de data mining. jHepWork est basé sur un langage de programmation de haut niveau Jython, mais de codage Java peut aussi être utilisé pour appeler des bibliothèques jHepWork numérique et graphique.
  • Google Refine (site )est un outil puissant pour travailler avec des ensembles de données en désordre, y compris le nettoyage des incohérences, de les transformer d’un format à un autre, et de les étendre à de nouvelles données provenant des services Web externes ou autres bases de données.

Solution pour donnée spatiale

  • GEO ANALYSIS TOOL (G.A.T.), un serveur web open source pour l’analyse multidimensionnelle spatiale, également connue sous l’appellation GEOSBI ou encore SOLAP (« Spatial OLAP »). GEO ANALYSIS TOOL va permettre aux sociétés et organisations qui possèdent des données au format spatial d’exploiter celles-ci afin d’effectuer des analyses OLAP puissantes et intuitives au travers de clients web (en video )

Et spatial DSS sur "Decision Support" sur sourceforge

Modéliseur de flux

  • Talend Open Studio

Extract Transform Load (ETL) – intergiciel de Synchronisation entre bdd

Les ETL (Extract – Transform – Load) sont les outils les plus couramment utilisés pour la construction et l’alimentation des datawarehouse (entrepôts de données).

Il existe plusieurs ETL Open Source. Les plus complets et reconnus sont les suivants :

  • Pentaho Data Integration (Kettle)
  • Talend Open Studio
  • CloverETL (seul le moteur est Open source)

Les SGBD relationnels d’analyse

  • Infobright
  • Apache Hadoop 1)

Solutions open source – commerciale

  • Palo (base de données OLAP): OLAP Server, Server Feuille et ETL Server
  • Pentaho: reporting, analyse, tableau de bord, data mining et capacités de workflow

Solution en ligne

Voir aussi

Listes :

Tutoriels :

Information / Documentation :

Aide à la décision :

La Singularité technologique en Image : le trou noir qui vous aspire dans du vide : de toute manière vous allez mourir

Votre culture, votre personne, vos parties politiques, vos antagonismes et vos simulacres n’ont plus de place :

vous allez mourir

J’espère que vous êtes au courant de cette nouvelle ?

de toute manière vous allez mourir

C’est sur la brochure quand vous êtes sortie du ventre de votre putain de mère

Vous l’avez voulu , vous l’avez

Trouvez un penny, faites-le fructifier.
Multipliez-le par deux.

Vous avez deux pennies.
Multipliez encore. Ça donne quatre.

Multipliez-le 27 fois,
et vous avez un million de dollars

et la Recette des Impots
а vos trousses.

Ça tourne et tourne et tourne.

Ou ca s’arrete, personne ne sait.

Mais tout s’additionne… rapidement.

Vous ne pouvez stopper votre quête capitaliste : vous allez mourir

Vous ne savez pas stopper vos désir mortifère : vous allez mourir

Vous êtes incapable de traiter votre prochain humain : comme vous même et même plus, vous allez mourir

Vous ne pouvez stopper l’antagonisme multimillénaire : de votre vision du monde en classe sociale, une qui reçoit tout, et une qui travaille : vous allez TOUS MOURIR

RIEN NE SURVIVRA EN VOUS : VOUS ALLEZ MOURIR A L’INTERIEUR

Croyez vous pouvoir supporter toutes ces vérités : en fait non, tout le monde ne pourra pas , cette vague de chaos là est un tsunami

Vous avez dit science fiction ? :)

Vous allez adorer l’avenir : le processus ne peut être stoppé et tout s’accélère, TRES BIEN :)

Vous manquez d’imagination, on va arranger ça

L’information, formate et reformate, et transfigure : c’est un processus naturel au cour du temps , alors dans la singularité : vous allez mourir et …

Faites face aux Démons que vous êtes quasiment TOUS sans exception :)

FAITES FACE A VOS ENFERS : LES VÔTRES : VOUS

Personne n’est innocent , même pas l’enfant qui vient de naître, alors ne parlons d’un grand enfant de plus de 30 ans.

Vous allez mourir

Elle est Cannibale, la locomotive : ressortons ce que mes ancêtres disaient il y a plus de cent ans.

:)

Alice (vous une véritable blonde, le peuple, les moutons et les dirigeants  :: qui courent après un lapin imaginaire, la croissance de la connerie ? le matérialisme ?) : Oh je me posais simplement une question

Le chat de cheshire (moi ? ): Ça n’a AUCUNE IMPORTANCE :)

Alice (vous ) : Je dois savoir quel chemin je dois prendre

Le chat de cheshire (moi ? ): Eh bien, cela dépend de l’endroit , ou vous désirez vous rendre

Alice (vous ) : Oh cela n’a guère d’importance, l’essentiel ..

Le chat de cheshire (moi ? ): Alors il est inutile de vous tourmenter, …  un chemin volant

( La vie est belle dans un camps de concentration pour fous que l’on laisse mourir de faim, comme on l’a déjà et comme on le refait aujourd’hui : la vie est belle, non ? )

[...]

Le chat de cheshire (moi ? ): Naturellement il est fou lui aussi

Alice (vous ) : Mais je n’ai aucune envie de voir des gens complétement fou !

Le chat de cheshire (moi ? ): OH ! Mais il n’y a RIEN à faire : TOUT LE MONDE EST FOU ICI , oh oh oh oh ah ah ah ah … Vous n’avez peut être pas remarqué que JE NE SUIS MÊME PAS LA ! :)

( traduction exacte )

Vous oui VOUS : vous êtes fous, dans la nef des fous :)

:)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

George Bernanos : TRANSHUMANISTES ~= IMBECILES SUICIDAIRES, Et AUTO GENOCIDAIRES – et en plus ca se croit intelligent

George bernanos, la france contre les robots ( voir des livres sur google books )

source nos libertés

Le premier venu, aujourd’hui, du haut des airs, peut liquider en vingt minutes des milliers de petits enfants avec le maximum de confort, et il n’éprouve de nausées qu’en cas de mauvais temps, s’il est, par malheur, sujet au mal d’avion.
Ce qui me fait précisément désespérer de l’avenir, c’est que l’écartèlement, l’écorchement, la dilacération de plusieurs milliers d’innocents soient une besogne dont un gentleman peut venir à bout sans salir ses manchettes, ni même son imagination.

Le gentleman, lui, n’a rien vu, rien entendu, il n’a touché à rien, c’est la Machine qui a tout fait; la conscience du gentleman est correcte, sa mémoire s’est seulement enrichie de quelques souvenirs sportifs, dont il régalera, au dodo, «la femme de sa vie». […]

Comprenez-vous que ce n’est pas le massacre de milliers d’innocents qui nous invite à désespérer de l’avenir, mais c’est que de telles horreurs invitent à désespérer de VOUS, mais c’est que de telles abominations ne posent déjà même plus de cas de conscience individuel.

[...]

L’intellectuel est si souvent imbécile que nous devrions toujours le tenir pour tel jusqu’à ce qu’il nous ait prouvé le contraire.

[...]

Le cerveau de l’imbécile n’est pas un cerveau vide, c’est un cerveau encombré où les idées fermentent au lieu de s’assimiler, comme les résidus alimentaires dans un colon envahi par les toxines.

[...]

Etre informé de tout et condamné ainsi à ne rien comprendre, tel est le sort des imbéciles.

[...]

On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas tout d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure. ( "les android c’est vous" )

[...]

Un monde gagné pour la technique est perdu pour la liberté.

[...]

Ce sont les démocrates qui font les démocraties, c’est le citoyen qui fait la république.

[...]

Lorsqu’un homme crie : "Vive la Liberté !" il pense évidemment à la sienne. ( tea party, democrate, républicain, gauche droite, …)

[...]

les trust ont concentré peu à peu la richesse et la puissance autrefois réparties entre un très grand nombre d’entreprises, pour que l’ Etat moderne, le moment venu, distandant sa gueule énorme puisse tout engloutir d’un seul coup devenant ainsi le Trust des Trusts, le Trust-Roi, le Trust-Dieu .. ( in god we trust )

Extrait 1

Capitalistes, fascistes, marxistes, tous ces gens-là se ressemblent. Les uns nient la liberté, les autres font encore semblant d’y croire, mais qu’ils y croient ou n’y croient pas, cela n’a malheureusement plus beaucoup d’importance, puisqu’ils ne savent plus s’en servir. Hélas ! le monde risque de perdre la liberté, de la perdre irréparablement, faute d’avoir gardé l’habitude de s’en servir… Je voudrais avoir un moment le contrôle de tous les postes de radio de la planète pour dire aux hommes : ” Attention ! Prenez garde ! La Liberté est là, sur le bord de la route, mais vous passez devant elle sans tourner la tête, personne ne reconnaît l’instrument sacré, les grandes orgues tour à tour furieuses ou tendres. On vous fait croire qu’elles sont hors d’usage. Ne le croyez pas ! Si vous frôliez seulement du bout des doigts le clavier magique, la voix sublime remplirait de nouveau la terre… Ah ! n’attendez pas trop longtemps, ne laissez pas trop longtemps la machine merveilleuse exposée au vent, à la pluie, à la risée des passants ! Mais, surtout, ne la confiez pas aux mécaniciens, aux techniciens, aux accordeurs, qui vous assurent qu’elle a besoin d’une mise au point, qu’ils vont la démonter. Ils la démonteront jusqu’à la dernière pièce et ils ne la remonteront jamais ! ”

Oui, voilà l’appel que je voudrais lancer à travers l’espace ; mais vous-même qui lisez ces lignes, je le crains, vous l’entendriez sans le comprendre. Oui, cher lecteur, je crains que vous ne vous imaginiez pas la Liberté comme de grandes orgues, qu’elle ne soit déjà pour vous qu’un mot grandiose, tel que ceux de Vie, de Mort, de Morale, ce palais désert où vous n’entrez que par hasard, et dont vous sortez bien vite, parce qu’il retentit de vos pas solitaires. Lorsqu’on prononce devant vous le mot d’ordre, vous savez tout de suite ce que c’est, vous vous représentez un contrôleur, un policier, une file de gens auxquels le règlement impose de se tenir bien sagement les uns derrière les autres, en attendant que le même règlement les entasse pêle-mêle cinq minutes plus tard dans un restaurant à la cuisine assassine, dans un vieil autobus sans vitres ou dans un wagon sale et puant. Si vous êtes sincère, vous avouerez peut-être même que le mot de liberté vous suggère vaguement l’idée du désordre -la cohue, la bagarre, les prix montant d’heure en heure chez l’épicier, le boucher, le cultivateur stockant son maïs, les tonnes de poissons jetées à la mer pour maintenir les prix. Ou peut-être ne vous suggérerait-il rien du tout, qu’un vide à remplir-comme celui, par exemple, de l’espace… Tel est le résultat de la propagande incessante faite depuis tant d’années par tout ce qui dans le monde se trouve intéressé à la formation en série d’une humanité docile, de plus en plus docile, à mesure que l’organisation économique, les concurrences et les guerres exigent une réglementation plus minutieuse.

Ce que vos ancêtres appelaient des libertés, vous l’appelez déjà des désordres, des fantaisies.

“Pas de fantaisies ! disent les gens d’affaires et les fonctionnaires également soucieux d’aller vite, le règlement est le règlement, nous n’avons pas de temps à perdre pour des originaux qui prétendent ne pas faire comme tout le monde… ” Cela va vite, en effet, cher lecteur, cela va très vite. J’ai vécu à une époque où la formalité du passeport semblait abolie à jamais. N’importe quel honnête homme, pour se rendre d’Europe en Amérique, n’avait que la peine d’aller payer son passage à la Compagnie transatlantique. Il pouvait faire le tour du monde avec une simple carte de visite dans son portefeuille. Les philosophes du XVIIIe siècle protestaient avec indignation contre l’impôt sur le sel-la gabelle-qui leur paraissait immoral, le sel étant un don de la Nature au genre humain. Il y a vingt ans, le petit bourgeois français refusait de laisser prendre ses empreintes digitales, formalité jusqu’alors réservée aux forçats. Oh ! oui, je sais, vous vous dites que ce sont là des bagatelles. Mais en protestant contre ces bagatelles, le petit bourgeois engageait sans le savoir un héritage immense, toute une civilisation dont l’évanouissement progressif a passé presque inaperçu, parce que l’État moderne, le Moloch technique, en posant solidement les bases de sa future tyrannie, restait fidèle à l’ancien vocabulaire libéral, couvrait ou justifiait du vocabulaire libéral ses innombrables usurpations. Au petit bourgeois français refusant de laisser prendre ses empreintes digitales, l’intellectuel de profession, le parasite intellectuel, toujours complice du pouvoir, même quand il paraît le combattre, rispostait avec dédain que ce préjugé contre la Science risquait de mettre obstacle à une admirable réforme des méthodes d’identification, qu’on ne pouvait sacrifier le Progrès à la crainte ridicule de se salir les doigts.

Erreur profonde ! Ce n’était pas ses doigts que le petit bourgeois français, l’immortel La Brige de Courteline, craignait de salir, c’était sa dignité, c’était son âme. Oh ! peut-être ne s’en doutait-il pas, ou ne s’en doutait-il qu’à demi, peut-être sa révolte était-elle beaucoup moins celle de la prévoyance que celle de l’instinct.

N’importe ! On avait beau lui dire : « Que risquez-vous ? Que vous importe d’être instantanément reconnu, grâce au moyen le plus simple et le plus infaillible ? Le criminel seul trouve avantage à se cacher… ». Il reconnaissait bien que le raisonnement n’était pas sans valeur, mais il ne se sentait pas convaincu. En ce temps-là, le procédé de M. Bertillon n’était en effet redoutable qu’au criminel et il en est de même encore maintenant. C’est le mot de criminel dont le sens s’est prodigieusement élargi, jusqu’à désigner tout citoyen peu favorable au Régime, au Système, au Parti, ou à l’homme qui les incarne. Le petit bourgeois français n’avait certainement pas assez d’imagination pour se représenter un monde comme le nôtre si différent du sien, un monde où à chaque carrefour la Police d’État guetterait les suspects, filtrerait les passants, ferait du moindre portier d’hôtel, responsable de ses fiches, son auxiliaire bénévole et public. Mais tout en se félicitant de voir la Justice tirer parti, contre les récidivistes, de la nouvelle méthode, il pressentait qu’une arme si perfectionnée, aux mains de l’État, ne resterait pas longtemps inoffensive pour les simples citoyens. C’était sa dignité qu’il croyait seulement défendre, et il défendait avec elle nos sécurités et nos vies. Depuis vingt ans, combien de millions d’hommes, en Russie, en Italie, en Allemagne, en Espagne, ont été ainsi, grâce aux empreintes digitales, mis dans l’impossibilité non pas seulement de nuire aux Tyrans, mais de s’en cacher ou de les fuir ? Et ce système ingénieux a encore détruit quelque chose de plus précieux que des millions de vies humaines.

Le jour n’est pas loin peut-être où il nous semblera aussi naturel de laisser notre clef dans la serrure, afin que la police puisse entrer chez nous nuit et jour, que d’ouvrir notre portefeuille à toute réquisition. Et lorsque l’État jugera plus pratique, afin d’épargner le temps de ses innombrables contrôleurs, de nous imposer une marque extérieure, pourquoi hésiterions-nous à nous laisser marquer au fer, à la joue ou à la fesse, comme le bétail ? L’épuration des Mal-Pensants, si chère aux régimes totalitaires, en serait grandement facilitée.

Une civilisation ne s’écroule pas comme un édifice ; et on dirait beaucoup plus exactement qu’elle se vide peu à peu de sa substance, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que l’écorce. On pourrait dire plus exactement encore qu’une civilisation disparaît avec l’espèce d’homme, le type d’humanité, sorti d’elle. L’homme de notre civilisation de la civilisation française – qui fut l’expression la plus vive et la plus nuancée, la plus hellénique, de la civilisation européenne, a disparu pratiquement de la scène de l’Histoire le jour où fut décrétée la conscription. Du moins n’a-t-il plus fait depuis que se survivre.

Cette déclaration surprendra beaucoup d’imbéciles. Mais je n’écris pas pour les imbéciles. L’idée de la conscription obligatoire paraît si bien inspirée de l’esprit napoléonien qu’on l’attribue volontiers à l’Empereur. Elle a pourtant été votée par la Convention, mais l’idée des hommes de la Convention sur le droit absolu de l’État était déjà celle de Napoléon, comme elle était aussi celle de Richelieu, ou de Charles Quint, de Henri VIII ou du pape Jules II. Pour cette raison très simple que Robespierre et Richelieu, Charles Quint ou Henri VIII appartenaient tous ensemble à cette tradition romaine si puissante chez nous, particulièrement depuis la Renaissance.

Extrait 2 page 110

Mon rôle n’est pas de vous fournir la technique de l’opération nécessaire, je ne suis pas chirurgien, j’ignore si l’opération est encore possible. Dans le cas où elle est possible, elle est urgente, elle est d’une extrême urgence. Voyons ! Comment ces deux guerres, la brève période qui les sépare l’une de l’autre, ces convulsions, ces fureurs, n’évoquent-elles pas à votre esprit les efforts désespérés d’un organisme vivant pour expulser, rejeter des toxines mortelles ? Oh ! Je le sais aussi bien que vous, imbéciles ! Ces images ne sont que des images. Une société humaine ne périt pas comme le premier venu d’entre nous empoisonné par des champignons vénéneux… La chose est à la fois plus simple et plus compliquée. Quand la société impose à l’homme des sacrifices supérieurs aux services qu’elle lui rend, on a le droit de dire qu’elle cesse d’être humaine, qu’elle n’est plus faite pour l’homme, mais contre l’homme.

Dans ces conditions, s’il arrive qu’elle se maintienne, ce ne peut être qu’aux dépens des citoyens ou de leur liberté ! Imbéciles, ne voyez vous pas que la civilisation des machines exige en effet de vous une discipline chaque jour plus stricte ? Elle l’exige au nom du Progrès, c’est à dire au nom d’une conception nouvelle de la vie, imposé aux esprit par son énorme machinerie de propagande et de publicité.

Imbéciles ! Comprenez donc que la civilisation des machines est elle-même une machine, dont tous les mouvements doivent être de plus en plus parfaitement synchronisés.

Extrait 3

Je n’ai jamais pensé que la question de la Machinerie fut un simple épisode de la querelle des Anciens et des Modernes. Entre le Français du XVIIe et un Athénien de l’époque de Périclès, ou un Romain du temps d’Auguste, il y a mille traits communs, au lieu que la Machinerie nous prépare un type d’homme … Mais à quoi bon vous dire quel type d’homme elle prépare. Imbéciles ! n’êtes vous pas les fils ou les petits-fils d’autres imbéciles qui, au temps de ma jeunesse, face à ce colossal Bazar que fut la prétendue Exposition Universelle de 1900, s’attendrissaient sur la noble émulation des concurrences commerciales, sur les luttes pacifiques de l’Industrie ? … A quoi bon, puisque l’expérience de 1914 ne vous a pas suffi ? Celle de 1940 ne vous servira d’ailleurs pas davantage. Oh ! Ce n’est pas pour vous, non ce n’est pas pour vous que je parle ! Trente, soixante, cent millions de morts ne vous détourneraient pas de votre idée fixe : ” Aller plus vite, par n’importe quel moyen.” Aller vite ? Mais aller ou ? Comme cela vous importe peu, imbéciles !

«Trente, soixante, cent millions de mort ne vous détourneraient pas de votre idée fixe: "Aller plus vite, par n’importe quel moyen." Aller vite? Mais aller où? Comme cela vous importe peu, imbéciles! Dans le moment même où vous lisez ces deux mots: Aller vite, j’ai beau vous traiter d’imbéciles, vous ne me suivez plus. Déjà votre regard vacille, prend l’expression vague et têtue de l’enfant vicieux pressé de retourner à sa rêverie solitaire… "Le café au lait à Paris, l’apéritif à Chandernagor et le dîner à San Francisco", vous vous rendez compte!… Oh! dans la prochaine inévitable guerre, les tanks lance-flammes pourront cracher leur jet à deux mille mètres au lieu de cinquante, le visage de vos fils bouillir instantanément et leurs yeux sauter hors de l’orbite, chiens que vous êtes! La paix venue vous recommencerez à vous féliciter du progrès mécanique. "Paris-Marseille en un quart d’heure, c’est formidable!" Car vos fils et vos filles peuvent crever: le grand problème à résoudre sera toujours de transporter vos viandes à la vitesse de l’éclair. Que fuyez-vous donc ainsi, imbéciles? Hélas! c’est vous que vous fuyez, vous-mêmes – chacun de vous se fuit soi-même, comme s’il espérait courir assez vite pour sortir enfin de sa gaine de peau… On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on admet pas d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure. Hélas! la liberté n’est pourtant qu’en vous, imbéciles!»

Extrait 4

Les imbéciles veulent absolument considérer cette guerre comme une catastrophe imprévisible, pour la raison, sans doute qu’ils ne l’ont pas prévue. Si, voilà quelque cinquante-cinq ans, n’était pas né en Allemagne un marmot du nom d’Adolphe, et en Italie un autre marmot du nom de Benito, les imbéciles soutiennent imperturbablement que les hommes seraient toujours prêts à interrompre leur innocents négoces pour tomber dans les bras les uns des autres en pleurant de joie. Les imbéciles savent pourtant très bien que, depuis 1918, l’humanité garde dans le ventre le foetus de la paix avortée et qu’aucun chirurgien n’a encore réussi à la délivrer de cette infection. Ils voient la purulence sortir intarissablement de ce grand corps, mais ils ne sont pas toujours attentifs qu’à Hitler et à Mussolini, aux deux répugnants bubons que la malade porte sous chaque aisselle. Les imbéciles mettent le nez sur le bubons et ils se disent entre eux : ” Comment diables ces choses violacées, dont la plus grosse atteint à peine la taille d’un oeuf de pigeon, peuvent elle contenir tant de pus ! ” L’idée ne vient pas aux imbéciles que le corps tout entier refait à mesure cette purulence, qu’il faut en tarir la source. Et si par hasard, une telle idée leur était venue, ils se seraient bien gardés de l’avouer, car ils sont un des éléments de cette pourriture. La Bêtise, en effet, m’apparait de plus en plus comme la cause première et principale de la corruption des Nations. La seconde, c’est l’avarice. L’ambition des dictateurs ne vient qu’au troisième rang.

Extrait 5

George Bernanos écrit 1) : Dans le dernier petit livre de Wells, l’Esprit au bout du rouleau, malédiction plutôt que testament, l’écrivain célébre qui se crut jadis naïvement le prophète du futur paradis des machines, du nouvel âge d’or, écrit ces paroles désespérées :

  • ” L’espèce humaine est à fin de course. L’esprit n’est plus capable de s’adapter assez vite à des conditions qui changent plus rapidement que jamais. Nous sommes en retard de cent ans sur nos inventions. Cet écart ne fera que croître. Le Maître de la Création n’est plus en harmonie avec son milieu. Ainsi le monde humain n’est pas seulement en faillite, il est liquidé, il ne laissera rien derrière lui. Tenter de décrire une fois encore la Forme des choses à venir serait vain, il n’y a plus de choses à venir. ”


Voir aussi

La nef des fous : de la lutte des classes aveugle, à la conscience

LES GENS CREVENT DE FAIM, DE VIOLENCE, DE STRESS, DE MEURTRISSURE, DANS LES PAYS RICHES : C’EST UN GENOCIDE et C’est Votre REALITE : C’est un problème de partage, la production est là

UN  quart des humains ( pas les chiens ) ont connu des périodes de faim dans les pays RICHES depuis 5 ans.

C’est votre réalité au présent ou au futur

Des pays qui n’ont pas de problème de production de nourriture, la production est là le partage NON.

CA n’ira pas en s’améliorant.

Food and water as key ingredients of the coming civilisational eco-crisis

Singularité technologique : Croissance exponentielle, LIMITE DEMOGRAPHIQUE : ECONOMIE BASEE SUR LES RESSOURCES !

Vous êtes comme des japonais maigrichon qui travaillent 12 heure par jour , pour un PETIT repas, dans un pays le plus riche du monde : par ailleurs la France est le pays qui produit de la nourriture pour l’europe : mais il n’y a jamais assez de croissance et de réduction de votre niveau de vie dans la NEF DES FOUS.

CECI EST VOTRE RÉALITÉ AU PRÉSENT ET AU FUTUR


Comme au japon également avec la précarité et le meurtre de l’humain du néo liberalisme( qui n’a rien de libéral), il y a 16 000 suicides en france ( au moins , sans compter les suicides a petit feu), et 250 000 tentatives.mais il n’y a jamais assez de croissance et de réduction de la DEMOGRAPHIE dans la NEF DES FOUS.

CECI EST VOTRE RÉALITÉ AU PRÉSENT ET AU FUTUR


Pauvreté ,précarité = violence, viole ( 50% des femmes en haiti se sont fait violé ), meurtre, magouille, tout le monde contre le monde : prison ( des millions de personnes en prison : A partir de quand ca devient des camps ? bah oui les prisonnier travaillent aux usa : pour un tout petit repas par jour, les camps de la mort c’est des camps de travail ou l’on est pas nourrit : le travail rend libre c’est connu ) : et fin de l’histoire : on a pas besoin d’être humain

AUX USA : 7,225,800  personne en  probation, détenu ou en prison, soit  3.1% de la population adulte.[7][4] 2,292,133 sont incarcéré ( en prison ). C’est 10 fois plus que la chine et 50 fois plus que l’allemagne ou la france, mais c’est en train d’augmenter , on va faire des prisons pour vous y mettre. Comme les chiffres ne parlent pas a votre cerveau : alors vous prenez votre famille, vous remontez au grand parent et compter tous les petits enfants : au moins une personne est en prison

mais il n’y a jamais assez de croissance et d’ANNIHILATION TOTALE DE L’ETRE HUMAIN dans la NEF DES FOUS.

CECI EST VOTRE RÉALITÉ AU PRÉSENT ET AU FUTUR

Soit vous agissez : soit vous n’agissez pas et vous prenez entière responsabilité de votre CONNERIES, personne ne sera là pour vous aider

Soit vous agissez : soit vous mourrez

Choisissez votre voie.

Soit vous agissez : soit vous mourrez

Soit vous agissez et vous changez, vous crée, et partagez : soit vous mourrez

Aujourd’hui on a plus le droit ni d’avoir faim, ni d’avoir froid : sauf sur la nef des fous : et vous n’êtes pas l’oligarchie bande de troufion imbéciles..

Quand WallMart, le plus discount des supermarchés dit : les gens ont plus de sous et n’achètent plus

Quand c’est la plus grande disparité économique depuis avant 1929 ( et vous ne pouvez pas aller retravailler dans les champs comme en 1929 : y a pus de primaire et de secondaire ni de travail : ah si vous pouvez allez travailler gratuitement cela s’appelle du WOOF , c’est génial c’est l’avenir ).

Quand des millions de personnes ont connus la faim, 1 quart de la population des pays riches depuis plus de 5 ans a connu des périodes très difficiles : dans les pays dit riches : et a cause de cette disparité économique, et a cause du manque de partage dans une société ou : la technologie a remplacé tous les travail réel, et ca continuer avec le votre ( et vous pouvez dire adieu a votre retraite et votre rente … plus besoin de société, d’économie, de politique, d’humain de vous )

Soit on ouvre les yeux, on ferme sa GUEULE ET ON AGIT : soit vous pouvez vous suicider :votre tour viendra: la réalité du monde va vous rattraper. IMBECILES.

SInon vous êtes des abrutis, et des lâches : des abrutis tellement cons qu’ils seraient capable de monter d’eux même dans les trains qui les amène dans les CAMPS DE LA MORT.

Les Français sont les plus minces d’Europe

Il faut demander au jeune docteur si il est content de faire caissière a mi temps ? Si c’est vraiment la meilleur société … selon lui …

La démocratie économique est une précondition de la démocratie politique

France : La faim malgré la surabondance

Trois millions de personnes en situation de grande pauvreté, deux millions ayant recours à l’aide alimentaire, 1 600 000 personnes concernées par le Revenu Minimum d’Insertion, 250 000 exploitations agricoles supprimées sur six ans, 20 000 agriculteurs allocataires du RMI… Ces données alarmantes ne reflètent pourtant en rien la bonne santé économique de l’agriculture française qui affiche un excédent commercial de 47 milliards de francs (données 1994). Avec 21,3 % de la production agricole européenne et grâce à 5 % de sa population active (910 000 exploitants et ouvriers agricoles), la France est la première puissance agricole de l’Europe des quinze.

Chaque année le nombre de personnes ayant recours à l’aide alimentaire grossit, les exemples d’exclusion et de précarité se multiplient sans qu’une réflexion sur la sécurité alimentaire ne soit amorcée. Il ne s’agit plus là d’un problème de disponibilités de produits agricoles mais d’un problème d’accès au marché, de pouvoir d’achat et de pauvreté. Dans un récent avis du Conseil économique et social sur l’évaluation des politiques publiques de lutte contre la grande pauvreté, il n’est fait aucun cas des problèmes alimentaires. Les domaines d’intervention des politiques sociales concernent le logement, l’emploi, les ressources, la santé et l’accès aux soins, la famille, l’éducation, la sécurité et la justice. La sécurité alimentaire reste un domaine transversal mais n’est jamais une préoccupation à part entière. Elle est, par l’intermédiaire de la seule aide alimentaire, laissée à la charge des associations caritatives et parfois des services sociaux.

Le chômage, placé au centre de l’environnement politique, social et médiatique semble oblitérer toute réflexion sur les problèmes d’alimentation. L’idée selon laquelle le chômage est un problème conjoncturel, un phénomène de crise dont la croissance économique viendra à bout, place les associations caritatives mais aussi les services sociaux en situation d’attente. En espérant le retour hypothétique du plein emploi chacun tente de colmater les brèches sociales selon ses moyens et sa sensibilité, sans qu’une politique en matière de sécurité alimentaire ne semble se dessiner. Faire face à l’urgence, tel pourrait être le mot d’ordre de bon nombre d’associations.

EN 2008 JUSQUE 2011 : UN QUART DES FRANCAIS A CONNU DE LAR

4 millions meurent de faim en france

Une personne sur huit vit sous le seuil de pauvreté. ( sans compter leurs familles … )

La Faim du Monde

C’est l’historienne Isabelle Von Buelzingsloewen, maitre de conférences à Lyon 2 qui a publié cette effarante information (l’hécatombe des fous, éditions Aubier). lien

Plus près de nous, on peut affirmer que l’on meurt bien de faim en France, (lien) sinon les restos du cœur ne seraient pas pris d’assaut comme ils le sont aujourd’hui.

Pour l’hiver 2008/2009, le seul des 100 millions de repas servis a été franchi. lien

Mais en France on meurt aussi de froid, de solitude, de manque de soins, de conditions de vie (insalubrité d’appartements), de désespoir.

En un seul mot, on meurt de misère.

Le corporatisme et l’oligarchie tue. Ca devrait être marqué devant les mairies.

TEMPS et Controle : Le futur est prévisible, vous êtes modélisable. Google + CIA = Minority report

La nouvelle startup de google ( avec la cia ) : Recorded Future

Avec suffisamment d’information de qualité vous pouvez prédire l’avenir individuel et collectif. Vous êtes déjà modélisé : vous connaissez les publicités ciblées ? Si vos informations ne vous appartiennent plus , vous vous ne vous appartenez plus. Si vos informations ne vous appartiennent plus , a qui elles appartiennent ? Dans le meilleur des mondes à tout le monde ( bien commun et licence libre), dans le pire des mondes à tout le monde ( mais capté par des personnes gigaentreprise pour avoir du pouvoir et vous n’êtes plus rien : et tout le monde est perdant même ceux qui auraient ces pouvoirs absolus, mais peut être qu’ils ne le comprennent pas ? Seule la machine gagne les guerres, et personne n’est la machine).


Google Chromebook ou le choix volontaire du confortable totalitarisme numérique

Alternative LIBRE et OUVERT à Windows, Mac, et Google Chrome Book : Ubuntu et Debian

Alternative LIBRE ET OUVERT au moteur de recherche Google, et yahoo… : Seeks , Scroogle, Ixquick

Pour des crimes ou tout ce qui peut gêner les oligarques :

Pour de la politique ( au passage plus besoin de spine doctor, et d’agence de consulting politique ni d’agence de statistique : vous êtes inutiles comme tout le monde ), c’est la fin du spectacle et la fin du jeu politique : mais ce n’est pas la fin de la politique société ou culture de société ( quoique on verra )

Comment ca marche (recorded futur n’est pas le seul outil d’analyse du web, mais google a surement un avantage, avec toutes ses données déjà récupérés ou VOLE sur le web ) Il faut comprendre que google index en temps réel aujourd’hui et que les personnes avec les "pouvoir de la raison d’état" peuvent surement mettre en parallèle les base de données facebook ( et gouvernementales : 2 millions de personnes sont dans des jolies fichier informatique en france, y compris moi, et peut être vous : que les infos soient vrai ou pas on s’en fous d’ailleurs on s’arrange de la vérité dans ce monde de merde : jusqu’a ce qu’on se rend compte qu’on ira pas jusqu’à la retraite ). Il n’y a de big brother que si il y a des small brother : on vous donne gmail , on vous analyse, on vous donne des outils pour gérer youtube et les sites par la voix, on vous analyse, on vous donne des smartphone, des cartes de crédit, on vous analyse.

Oh bien entendu c’est aussi utilité pour le "business", l’économie, les investissements, les rachats de futur concurent, ou nouveau marché émergeant : c’est GENIAL !

Recorded Future – A Web Search Through Time

Déclarations d’Eric Schmidt (pdg de Google)

  • « Nous savons à « peu près » qui vous êtes, à « peu près » ce qui vous intéresse, à peu près qui sont vos amis » ( à peu près, car les méthodes d’analyses et modélisations sont probabilistes, il faut lire on sait à X% qui vous êtes vraiment ).
  • « Si ‘je’ regarde suffisamment vos messages et vos déplacements, avec de l’intelligence artificielle, nous pouvons prédire ce que vous allez faire »
  • Un document récent indique également que Google pourrait commencer à vendre des annonces sur le Web basées sur les choses qu’il connaissait des gens de leur compte Gmail, et aussi de leur utilisation du service Google Checkout, un rival de PayPal.

D’autres liens pour faire le tour de la question: Le document montre une compréhension des implications de confidentialité. Rien ne se passerait « sans considération fort au sujet de la vie privée, au niveau juridiques et de l’industrie les meilleures pratiques à l’esprit». Un objectif devrait être de limiter le sentiment des utilisateurs sur le coté « Terrifiant » lié à la consultation des annonces très ciblées. ( le document ) PUBLICITÉ CIBLE = information volé, et modélisation de votre personne : JUSQU’OÙ S’ARRÊTE LA MODÉLISATION ?

  • Google travaille sur un service en utilisant la «découverte contextuelle» pour pousser l’information aux gens avant qu’ils aient commencé à chercher, en fonction de facteurs tels que leur historique de navigation ou de l’emplacement actuel.

MAJ :

Simulating Societies At the Global Scale

"Teams of European researchers are vying to create a distributed supercomputer of unprecedented scale to analyze the data that streams in from hundreds of devices and feeds (mobile, social data, market data, medical input, etc) and use it to ‘run global-scale simulations of social systems.’"

Nouvelle déclaration d’Eric Schmidt, de Google : "ce qu’on essaye de faire, c’est en gros d’obtenir des gens (soit en leur demandant, soit en le découvrant nous même) leur "graphe social". Une version simple de ce graphe social, c’est votre liste d’amis sur Facebook. Mais une version encore plus intéressante de votre graphe social, c’est la liste des gens dans le répertoire de votre téléphone, pas vrai ? Au fait, qui a le plus grand nombre de téléphones, de smartphones ? C’est nous." – dit-il avec un sourire gourmand.

Voir aussi :

Singularité temporelle : FIN DES TEMPS, Voyage dans le temps, contrôle absolu

Votre smartphone est plus puissant que votre ordinateur qui est plus puissant que vous

Smartphone, Android – Google, Iphone Ipad Apple, Microsoft : L’oligarchie vous pistent comme des brebis dans un cheptel

EU Database Nation(s): surveiller et punir en Europe

Comment ficher les fauteurs de troubles

RedEaredSlider writes "Ford is using Google technology, specifically its Prediction API, to create a new brand of smart cars. The famous American car company announced it’s teaming up with Google to use Prediction API in future cars. The API will be able to use historical driving data and turn it into real time predictions, such as where a driver is headed at the time of a departure. From there, an on-board computer might communicate with the driver, and trigger an optimized power-train control strategy. For an electric car, a predicted route of travel could include an area restricted to electric only driving. Thus, a plug-in hybrid would be able to optimize energy and preserve battery by switching to an all electric mode during travel."

Google’s Vision of the Future? Bicycle Meets Monorail

Google motto : Don’t be evil :

The greatest trick the Devil ever pulled was convincing the world he didn’t exist.

Reformulation : Please don’t be evil, make money, choose capitalism over humanism, and kill human being by in-ad-vertence … ‘lol’

At the end of the story, the devil allways appears to be what it is.

LE FUTUR SELON LES MAITRES DU MONDE :Les hamsters c'est vous, elle est pas jolie la cage ? , vous êtes inutiles comme votre travail, la roue tourne. La voiture conduit "seul", et "google" sait ou vous allez avant que vous la demandiez ... vous allez ADORER L'AVENIR

Fragile absolu : Ou Pourquoi l’héritage chrétien vaut-il d’être défendu ?

Une société sans pitié ? Qui aura raison à la fin ?

The fragile absolute: or, why is the Christian legacy worth fighting for?( google books )

Par Slavoj Žižek

Žižek invite, dans ce plaidoyer, à redécouvrir dans le christianisme un lieu où penser la subjectivité et l’altérité, la révolution et l’utopie. Contre ses détracteurs qui font rimer monothéismes et totalitarisme ou ne veulent voir dans le christianisme qu’une morale débilitante, Žižek met en valeur comment le « principe de charité » suspend « le cercle vicieux de la loi », soulignant que le « découplage christique » commande de se « débrancher de la communauté organique dans laquelle nous avons vu le jour » et dessine une « communauté alternative ».

Le concept le plus important de la culture chrétienne c’est l’universalisme : il n’y a pas d’autres cultures qui ont dépassés les barrières des races et des cultures. Dépasser, prendre un niveau supérieur d’abstraction : LE MONDE EST INFORMATION, nous sommes des individus à la base identique.

  • Universalisme dans la sphère publique  – pour la plèbe et entre riches et pauvres : avec des obligations.
  • Universalisme dans la sphère privé – entres cultures, nations , races, politiques.
  • De l’universalisme on tire, la charité, la justice sociale – une société qui cherche à être un tout en paix, le respect, le droit individuel, la fin de l’esclavage.
  • Le christianisme du christ est la gauche révolutionnaire : tourné vers l’action, le christianisme n’est donc pas de la grande spiritualité new age – tourné vers l’ego, comme le bouddhisme, il est toujours tourné vers la politique de société.
  • Le christ est un (vrai) socialiste  révolutionnaire (ROUGE), pour ne pas dire communiste.
  • PDF : Introduction to social justice As rooted in catholic social doctrine, intrepeted by binary economics mvt

Le cœur subversif de l’héritage chrétien est bien trop précieux pour être abandonné aux intégrismes et à la multitude des spiritualismes New Age. Christianisme et marxisme doivent combattre main dans la main, agripper le principe de charité, et défendre cette Altérité utopique dont toute position révolutionnaire devrait s’inspirer. Zizek met en place une discussion théologique qui confronte le Décalogue avec les droits de l’homme. Il retrace la genèse de l’Absolu, tant sur le plan philosophique (Schelling, Hegel, ou Heidegger) que théologique (saint Paul) et psychanalytique (Freud), à la lumière du paganisme, du néopaganisme, du judaïsme et du christianisme. Puis il démontre la vocation révolutionnaire de l’agapè paulinien qui tend moins à suspendre la Loi que son cercle vicieux, induit par le désir de transgression. Et si le pari chrétien n’était pas la rédemption, mais cette forme de " haine " prescrite par le Christ quand il appelle l’homme à se " débrancher " de la communauté ? Et si le dépassement de cette Loi même plaidait pour son abandon ? Un essai qui relance, dans une perspective passionnante, les enjeux ontologiques et anthropologiques de la religion.

Contre le vieil argument marxiste qui présente le christianisme comme hostile à l’idée d’émancipation de l’individu, Slavoj Zizek défend une thèse inverse. Partant du matérialisme dialectique de Marx, dont il se réclame malgré tout, il articule ce dernier à la psychanalyse, et plus précisément à Lacan, traquant le rôle du désire caché dans l’idéologie marchande et les rapports sociaux qui en découlent. Il opère ainsi une relecture lacanienne de Marx, qui permet de réévaluer les théories de la plus-value, et démontre comment l’idéologie de la victimisation est le mode par lequel le capital exerce son emprise aujourd’ hui. Or le christianisme est à ses yeux, par la combinaison qu’il opère entre l’idée d’absolu et l’idée de fragilité qui en constituent les fondements, l’antidote le plus efficace à cette idéologie-là.

Cuba, vue sur place

nous citons Fidel qui explique que le capitalisme à travers la propriété privée remonte à la nuit des temps, il y a même eu la propriété sur des êtres humain, l’esclavage et on a prétendu inventer la démocratie alors que l’immense majorité de la population était esclave… le socialisme lui n’a pas un tel passé derrière lui, il est encore dans les langes. Tout est à faire, d’où là encore l’idée d’aventure.

VIVA CUBA !

Le modèle cubain : « l’annonce de ma mort est très exagérée »

L’UNESCO et le « symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)

Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler.

Des centaines d’autres brevets cubain en médecine et dans d’autres domaines sont là pour démontrer qu’on peut vivre bien et mieux en pays socialiste.

Avec un niveau d’éducation garanti et les hautes études garanti, contrairement aux USA, et la santé gratuite pour tous.

Vous voulez un système qui fonctionne ?

Partez du socialisme cubain :

Donnez une allocation universelle, garanti et sans condition, et la liberté d’entreprendre

Modélisez et limitez la démographie, par rapport aux ressources.

Les deux visages de Jésus au coeur de la crise institutionnelle de l’Eglise

Lorsqu’en 451, le Concile de Chalcédoine proclame que « Jésus-Christ est parfait dans la divinité et parfait dans l’humanité, vrai Dieu et vrai homme, en raison de quoi ses deux natures, la divine et l’humaine, sont unies sans se confondre » il est loin de se douter qu’un jour ces deux « Jésus » se disputeraient la direction institutionnelle de l’Église.

LE JÉSUS DE LA NATURE DIVINE, LE CHRIST

Ce Concile, réalisé 126 ans après celui de Nicée qui avait scellé la grande alliance entre le pouvoir temporel des rois et le pouvoir spirituel de l’Église, assurait par cette proclamation les bases théologiques et dogmatiques sur lesquelles les représentants de "Jésus ressuscité, le CHRIST", roi du ciel et juge suprême du monde, pouvaient se considérer comme de véritables rois disposant de la toute puissance divine. C’est ce Jésus, de la nature divine, qui inspirera et dominera le développement de la doctrine de l’Église pendant les siècles qui suivirent et qui justifiera en grande partie les allures royales de ceux qui en assureront la direction. Pas surprenant que, confrontés au modernisme et à d’autres calamités, les pères conciliaires de Vatican I, aient déclaré l’infaillibilité du Pape et de la collégialité des évêques, unis au Pape, les plaçant ainsi à l’abri de tout questionnement. Ainsi, investis de la plénitude des pouvoirs divins, ils ne peuvent errer sur des questions de doctrine et de morale. Que les théologiens, les prophètes et les docteurs de la loi en prennent bonne note. Jésus, le Christ, a mis entre leurs mains, Papes et évêques, la plénitude de sa puissance divine.

La doctrine qui repose sur ce Jésus de la divinité, le Christ, est celle qui le proclame Fils de Dieu, envoyé du Père dans le monde pour prendre sur lui ses péchés en s’offrant en sacrifice sur la croix pour leur rémission. En le ressuscitant d’entre les morts, Dieu l’a établi, maître et souverain, avec plein pouvoir pour juger le monde. L’Église a donc pour mission de prolonger dans le temps ces pouvoirs du Ressuscité et d’inviter le monde au repentir et à la conversion, rendant ainsi grâce à Dieu pour toutes les merveilles réalisées en son nom au ciel et sur la terre. Les liturgies et les sacrements deviennent ainsi le prolongement de l’action du Tout Puissant. Les pasteurs, Pape, évêques, prêtres en sont les représentants officiels dotés des pouvoirs divins, alors que les fidèles témoignent, par leur vie, leur reconnaissance et soumission à l’Église et au Dieu qui les libèrent de leurs péchés et leur assurent la vie éternelle. La spiritualité et la mystique de ces siècles vont en ce sens.

LE JÉSUS DE LA NATURE HUMAINE, JÉSUS DE NAZARETH

Bien que ce Jésus de l’Histoire n’ait jamais été complètement oublié dans l’Église, il n’en a jamais été une figure dominante dans ses institutions, sa doctrine et sa spiritualité. Pour cause. Autant le premier trône au plus haut des cieux, autant le second est au plus bas sur la terre. Donc, deux Jésus qui n’habitent pas la même terre, qui n’ont pas la même présence au monde et qui se disputent la direction de l’Église.

Si de nombreux livres nous ont fait connaître le Jésus de la nature divine, devenu, par sa mort et résurrection, sauveur du monde, Roi du ciel et de la terre, d’autres plus récents et toujours plus nombreux nous font connaître le Jésus de la nature humaine, celui-là même que nous présentent les Évangiles, les Écrits du Nouveau Testament ainsi que la vie des premières communautés chrétiennes. Un Jésus qui n’a rien d’un roi ni d’un juge, un Jésus qui se fait proche des pauvres, des humbles, des malades, des gens de bonne foi comme Zachée et Nicodème. Un Jésus qui est aussi capable de colère en chassant les vendeurs du temple, en apostrophant ces scribes, ces pharisiens et ces docteurs dont l’hypocrisie les transforme en de véritables sépulcres blanchis, remplis d’ossements de morts et de toute pourriture. En somme, un Jésus avec les pieds bien ancrés dans l’histoire humaine, un Jésus qui interpelle les apôtres aux grandes ambitions, les disciples inquiets du lendemain, qui transforme l’autorité en serviteur, qui fait du plus grand le plus petit et du plus petit le plus grand. Ce Jésus est celui qui plaît le plus aux pauvres, aux assoiffés de justice, aux laissés pour compte. Il plait beaucoup moins à ceux qui détiennent actuellement l’autorité et se retrouvent quelque peu dans la peau des grands prêtres du temps de Jésus.

Plus de 1000 théologiens, réunis dernièrement dans le cadre du 30ième congrès de l’Association Jean XXIII, ont lancé, au terme de leurs délibérations sur ce Jésus de Nazareth, ce mot d’ordre :

« Le temps des silences est terminé. C’est le temps du témoignage, de l’engagement, c’est le temps de raviver la foi en Jésus, de marcher sur ses pas, de faire nôtres les demandes de service et de solidarité avec les plus délaissés et d’aider à implanter le règne de Dieu au milieu de nous comme un règne de justice, de paix, de liberté, d’égalité et de fraternité solidaire. »

Présent à ce Congrès, John Sobrino, jésuite profondément engagée dans la proclamation des Évangiles et récemment interpellé par la Congrégation de la Foi pour son livre sur Jésus de Nazareth, considéré comme trop humain et pas assez divin, a eu ces paroles :

« L’Église a trahi Jésus. Cette Église n’est pas celle qu’a voulue Jésus. C’est l’idée que j’ai maintenant, alors que je suis vieux et à moitié aveugle, dans l’attente de la mort. »

Effectivement, il avait pris congé de l’hôpital, connecté à un sérum de vie, pour se rendre à ce Congrès. Ancien conseiller de Mgr Romero, cet évêque du Salvador assassiné par des militaires, il avait lui-même échappé par miracle à la tuerie de l’Université des Amériques au Salvador qui avait fait 9 morts dont 7 jésuites et deux laïcs. Cette journée-là il était à l’extérieur pour donner une conférence.

Il est curieux de noter que plusieurs théologiens qui ont écrit, ces dernières années, des ouvrages sur Jésus de Nazareth aient fait l’objet de réprimandes et parfois mis au silence de la part de la Congrégation de la foi. Les reproches sont pour la plupart liés à l’insistance que mettent les auteurs sur le caractère humain de Jésus au détriment de son caractère divin comme si l’un n’éclairait pas l’autre. Jésus n’a-t-il pas dit « Qui me voit, voit le Père. »

Hans Küng, dans le deuxième tome de ses Mémoires, met bien en évidence la source principale de ces divergences. Certains abordent les problèmes, les situations, les personnes en partant de principes, de doctrines, c’est-à-dire en partant d’en haut pour aller progressivement vers le bas. D’autres font le contraire. Ils partent d’en bas et s’avancent progressivement vers le haut. À la question de savoir qui est ce Jésus de Nazareth, les premiers commenceront en disant qu’il est le fils de Dieu, née de la Vierge Marie, qu’il est le sauveur du monde… . Les seconds commenceront à raconter tout simplement son histoire au milieu des siens, parleront de ses attitudes et comportements avec les divers composantes de la société : les malades, les pauvres, les étrangers, les grands prêtres, les docteurs de la loi, les femmes, les pécheurs. Finalement il sera mis à mort pour les propos qu’il aura tenus et les comportements qu’il aura adoptés. (p.54)

Dans une conférence récente à l’Université des Amériques au Salvador, Jose Comblin (87 ans), un autre de ces prêtres et théologiens engagés auprès des pauvres dans les zones les plus défavorisées du Brésil, a brossé le portrait d’un Jésus bien présent dans son milieu, n’ayant rien de ces allures de Seigneur et de Roi de l’univers. Dans cette conférence, en espagnol, il invite les théologiens à dégager toujours plus et toujours mieux ce qui se rattache vraiment à Jésus lui-même, ce qu’il a dit et ce qu’il a vraiment fait, de manière à mieux comprendre et à mieux distinguer ce que les traditions et coutumes lui ont attribués tout au long des 20 siècles qui nous en séparent. La religion qu’est devenue l’Église doit trouver ses origines dans ces traditions. Pour lui, les Évangiles ne se rattachent à aucune religion et ne sont pas elles-mêmes une autre religion.

« L’évangile vient de Jésus-Christ. La religion ne vient pas de Jésus-Christ. L’évangile n’est pas religieux. Jésus n’a fondé aucune religion. Il n’a pas fondé des rites ; n’a pas enseigné de doctrines : il n’a pas organisé un système de gouvernement… rien de cela. Il s’est dédié à annoncer, à promouvoir le règne de Dieu. Ou soit, un changement radical de toute l’humanité dans tous ses aspects. Un changement, et un changement dont les auteurs seront les pauvres. Il s’adresse aux pauvres pensant qu’ils sont les seuls à pouvoir agir avec cette sincérité, avec cette authenticité pour promouvoir un monde nouveau. Serait-ce là un message politique ? Non pas dans le sens qu’il proposerait un plan, une manière… non, pour cela l’intelligence humaine est suffisante ; mais comme objectif politique, parce qu’il s’agit d’une orientation donnée à toute l’humanité. »

CONCLUSION

Pour comprendre ce qui se passe dans l’Église catholique et pour l’ensemble des Églises chrétiennes, il faut être conscients que le Jésus qui nous vient des doctrines n’est pas le même que celui qui nous vient directement de l’histoire. Les premiers partent de doctrines alimentées de références bibliques. Les seconds partent de Jésus de Nazareth, de son histoire sur les terres de la Palestine, il y a plus de 2000 ans. Ces derniers ne nient pas la divinité de Jésus qui se laisse découvrir non plus par des doctrines mais par son humanité. « Qui me voit, voit le Père » et « si on ne croit pas en ma parole, que l’on croit à tout le moins en mes œuvres ». La seule voie donnée aux humains pour saisir le véritable visage de Dieu n’est-elle pas celle qui conduit à saisir le véritable visage de l’homme Jésus ? N’est-il pas, dans l’histoire de l’humanité, la manifestation et la révélation la plus parfaite du visage de Dieu ?

Oscar Fortin
http://humanisme.blogspot.com

Jésus était de gauche : démonstration en 7 points

Sans vouloir ennuyer ni dénigrer mes amis en christianisme qui votent à droite, sans vouloir politiser la religion qui n’en a nullement besoin, et comme c’est le week-end et qu’il faut bien s’amuser aussi, je serais tenté de répondre : oui, Jésus était de gauche. Et social-démocrate et libertaire. Quelqu’un bien quoi.

Voici 7 points qui le démontrent :

1. Alors que le monde est découpé en petits antagonisme nationaux, Jésus accepte d’aider tout le monde, y compris des étrangers. Centurion Romain, cananéenne etc reçoivent de l’aide au milieu d’une population pas toujours bienveillante avec ce qui vient d’ailleurs, tout en leur expliquant qu’ils ont les mêmes droits et devoirs que tous les êtres. Aujourd’hui, Jésus se ferait engueuler pour ça par Guéant, Sarkozy et Marine Le Pen, qui parleraient d’un appel d’air de hordes de cananéens et de gens de Samarie venus voler les miracles des Hébreux. Ah, et puis il serait trop social-démocrate et européiste pour Mélenchon, qui n’a jamais vu de Lituanien.

2. Lors d’une assemblée, comme il est fort tard, la foule venue pour écouter Jésus se retrouve avec bien peu de choses à donner à manger. Quelques pains, un peu de poisson. Il les multiplie. Que pourrait-il faire alors ? Si Hervé Novelli, vice-président de l’UMP avait été à sa place, il aurait, selon le principe de l’offre et la demande, vendu fort cher la nourriture. Ceux qui n’auraient pu payer auraient crevé ou payé avec un crédit revolving à 20 %. Jésus, lui, donne gracieusement à ceux qui ont faim.

3. Il est aussi possible que dans cette histoire de poissons et de pains multipliés, Jésus n’aie strictement fait aucun miracle du tout, et tout simplement demandé à ses amis de partager leurs biens. Un horrible moment de marxisme vilain diraient nombre de paroissiens de Notre-Dame-D’Ainay. Une coopérative des moyens de chacun en cas d’urgence je dirais moi.

4. Sur le plan économique, Jésus était plutôt anti-monétariste. A se faire arracher la barbe par Margareth Thatcher et toute la nuisible lignée des Friedman. Pour lui, la monnaie est un élément négligeable des rapports d’échange avec son "Rendez à César ce qui appartient à César", au sujet des pièces de monnaie. Jésus croyait beaucoup plus à la création de richesses réelles qu’à la simple spéculation. Il traînait d’ailleurs avec des pêcheurs de poisson et était lui-même charpentier.

5. Jésus a réhabilité les contributions collectives de tous. Certes, à l’époque comme aujourd’hui, il n’était jamais facile de payer ses impôts, on s’y acquittait souvent de mauvaise grâce. Ceux qui collectaient de quoi financer des équipements collectifs avaient mauvaise presse. Jésus, lui, accepte au grand damn de certains de ses amis, qui tenaient des discours dignes du Tea Party, de diner et de respecter Zachée, dont le métier est de collecter les contributions.

6. Jésus refuse toute rétribution pour soigner les malades. Certes les médecins ont besoin de vivre et de gagner leur vie, mais il aurait sans doute fait faire une crise cardiaque à Frédéric Lefebvre, qui, dans son dernier ouvrage, demande à ce que les médecins spécialistes deviennent plus chers.

7. Jésus refuse systématiquement de considérer la société telle qu’elle est, et veut la transformer en une société plus fraternelle et plus égale, sans que les privilèges de naissance ne jouent. Ça aurait sûrement fait ciller plus d’un conservateur attaché à perpétuer les inégalités de naissance ça. Dans la parabole des talents, il loue le maitre qui donne la même somme à ses serviteurs pour que chacun en fasse quelque chose selon ses compétences. Si c’est pas de la sociale-démocratie ça !

Source